Latest Posts

Ituri : L’un des otages de la Task Force libéré par la milice CODECO rencontre le gouverneur militaire

Le député honoraire de Djugu, le Professeur Jean-Baptiste Dechuvi Matchu, l’un des otages membre de la Task Force kidnappé par la milice CODECO à Yalala non loin de la cité de Bambu-Mines en territoire de Djugu libéré le weekend dernier par ses ravisseurs pour raison de santé a rencontré le gouverneur militaire de l’Ituri, le Lt général Jonny Luboya Nkashama.

Abordé par la presse au sortir de l’audience avec l’autorité provinciale, le Professeur Jean-Baptiste Dechuvi Matchu, accompagné par d’autres membres de la Task Force, avec comme tête d’affiche, l’inspecteur provincial de la Territoriale et ancien commissaire de district de l’Ituri et du Haut-Uele, Dieudonné Rwabona Mugabe, a déclaré qu’ils sont venus présenter pour la deuxième fois les civilités au chef de l’exécutif provincial militaire, et lui fait part aussi de la situation des autres membres de la Task Force restés en captivité en vue d’obtenir leur libération, a-t-il indiqué.

 » La libération de leurs collègues restés en captivité dépend de ceux qui les maintiennent encore prisonniers. Sa libération était acceptée suite à son état de santé qui commençait à se détériorer », a-t-il précisé

Le Prof Jean-Baptiste Dechuvi a souligné que le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo tient beaucoup au fonctionnement de la Task Force pour que la province de l’Ituri recouvre la paix, raison pour laquelle Ils sont allés à la rencontre de leurs frères de la milice CODECO pour que ces derniers s’inscrivent dans la logique de la recherche de paix, car il y a de l’intérêt de toute une nation, d’où il faut convaincre les Ituriens pour le retour d’une paix durable, a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, le Prof Jean-Baptiste Dechuvi s’est réservé de donner une réponse concernant leur prise en charge alimentaire, la jugeant embarrassante, confidentielle pour ne pas fournir d’alibi aux ravisseurs d’endurcir leurs cœurs à l’endroit des membres de la Task Force encore sous leur emprise.

Les membres de la Task Force coordonnée par Thomas Lubanga et ses collaborateurs ont été pris en otage depuis le 16 février 2022, rappelle-t-on.

Jonas Mukonkole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss