Latest Posts

Martin Fayulu à Boende  » ils ont volé le pouvoir en 2018, en 2023 nous n’accepterons pas »

Martin Fayulu, le candidat malheureux de la coalition Lamuka lors de l’élection présidentielle de décembre 2018 est arrivé ce samedi 5 mars 2022 à Boende chef-lieu de la province de Tshuapa.

Le Soldat du peuple comme les autres l’appellent a été accueilli, par une foule nombreuse qui l’attendait à l’aérodrome de Boende.

Le président de l’Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE) a par la suite tenu un meeting populaire à la place des étoiles.

Devant la foule, Martin Fayulu est revenu sur la suppression du taxe RAM et de l’organisation des élections de 2023 et autres enjeux de l’heure avant de remercier la population de la province de la Tshuapa qui l’avait voté selon lui massivement en 2018.

 » la première de chose est de dire merci beaucoup comme m’aviez massivement en 2018. Le pouvoir de l’État, son travail est de s’installer et de travailler pour le bien être de la population, premièrement il faut avoir une armée forte, une police forte pour la sécurisation du pays et la protection de la population. Deuxièmement , c’est construire des bonnes écoles et des routes ainsi que les hôpitaux…. » A-t-il déclaré.

Concernant la taxe RAM, Fayulu Madidi appel le gouvernement a restitué les frais ponctionnés dans les téléphones de la population.

 » Est ce que la personne qui a pris le pouvoir peut volé l’argent de la population ? Ils ont volé avec RAM, nous les avons dit que la population n’aime pas cette taxe, grâce à votre combat , le RAM est arrêté. Maintenant, l’autre combat qui reste c’est restitué les frais ponctionnés par le RAM, cet argent dépasse 500 millions de dollars, il faut qu’ils restituent votre argent. »

Parlant des élections de 2023, le président de l’ECIDé demande le peuple de n’est plus accepter un choix imposé

 » En 2018 , ils ont volé le pouvoir mais en 2023 nous n’acceptons pas. En 2023, si vous votez, vous les jeunes, ne partait pas après vote, on termine le vote, vous comptez les voix , vous regardez, tel a eu autant, Fayulu a eu autant….puis vous publiez avant que eux publient, c’est pour mettre fin à leur vol. Bana Boende, Bana Tshuapa, je dis ceci, aucune personne en 2023, si ces gens ici font des histoires comme en 2018, personne n’acceptera ça, je vous donne les instructions, la personne qui ira à l’encontre du choix du peuple , le peuple n’acceptera jamais c’est Pourquoi, vous voyez même que la CENI est politisée. » a-t-il ordonné aux jeunes de Boende.

Il sied de rappeler que, Martin Fayulu est à sa deuxième étape de sa tournée dans l’espace grand Équateur après Mongala.

Prince k

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss