Latest Posts

Ituri : La société civile s’inquiète de la présence des miliciens CODECO dans plusieurs localités près de Mungbwalu

La société civile forces vives de Mungbwalu en territoire de Djugu en Ituri, monte au créneau et dénonce l’occupation illégale des deux localités notamment Matoro et Andisa, entités situées dans le groupement Mabilindey en secteur des Banyali Kilo par les miliciens de la Coopérative pour le Développement du Congo ( CODECO), actifs à ces jours dans cette partie de la province.

Le coordonnateur adjoint de cette structure citoyenne dans la région, Chérubin N’kuku Ndilawa, fait remarquer que ces assaillants ont occupé ces régions depuis près de deux mois maintenant.

« Ces miliciens de la CODECO ont déjà duré dans ces entités. Et en plus, nous avons déjà alerté plusieurs fois les autorités tant provinciales que nationales mais jusque-là rien n’est encore fait sur terrain », a t-il indiqué.

S’agissant de la statistique de la population qui vit dans ces contrées, Chérubin N’kuku Ndilawa doute de la présence des habitants dans ce coin.

« Je ne suis pas sûr si on peut trouver la population à Matoro et à Andisa à moins que ce soit ceux-là qui n’avaient pas des moyens pour se déplacer. Mais ce que je peux vous rassurer est que les miliciens de la CODECO contrôlent ces entités pendant un certain temps. Ce que nous recommandons présentement au gouverneur militaire de l’Ituri c’est de renforcer l’effectif des militaires à Mungbwalu y compris dans les localités environnantes où on constate l’activisme de ce groupe armé », a-t-il souligné.

Il signale par ailleurs l’expansion populaire que connaît à ces jours la commune rurale de Mungbwalu suite aux déplacements massifs des habitants qui vivaient dans les localités jadis en proie d’insécurité orchestrée par les éléments de ce groupe rebelle.

Les miliciens de la CODECO en provenance de Andisa avaient signé une incursion le lundi 31 janvier dans un chantier minier au village Masisi près de Mungbwalu. Une incursion au cours de laquelle plus de 30 personnes ont été kidnappées par ces miliciens, rappelle-t-on.

Jonas Mukonkole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss