spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

Kasaï Oriental : Mbujimayi vibre au rythme de l’arrivée du Chef de l’Etat.


C’est depuis le weekend passé que la rumeur a couru annonçant l’arrivée du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi à Mbujimayi, cette rumeur était alimentée par les travaux de rénovation de la résidence officielle qui ont prit un rythme soutenu car se faisant de jour comme de nuit.
Cette rumeur prit l’ampleur le Lundi 20 Décembre avec l’arrivée d’une équipe mixte présidence-FPI conduite par le directeur de cabinet GHYLAIN NYEMBO, Celle-ci était venu inspecter les travaux de construction et de rénovation des écoles et hôpitaux de la ville qui sont financés par le fond pour la promotion de l’industrie FPI pour un coût globale de 14 millions de dollars américains.

Le mardi 21 Décembre, c’est le maire de Mbujimayi qui fait une annonce officielle sur l’arrivée de Félix Antoine TSHISEKEDI dans sa ville natale. Sant toute fois préciser la date et l’heure, Gabriel KASONGO l’adjoint du maire s’est lancé dans la mobilisation de la population pour un accueil délirant au premier citoyen de la RDC.


Les États major des partis politiques sont déjà mobilisés pour cet accueil, les permanences sont entrain d’avoir une nouvelle couche de peinture, c’est le cas du parti Congo espoir de José NPANDA KABANGU Ministre de la recherche scientifique qui a annoncé son arrivée qui d’ailleurs est arrivé ce jeudi, précédent ainsi le chef de l’État.

A l’UDPS, c’est la guerre de leadership pour le contrôle de la coordination de l’Union sacrée qui semble prendre le dessus sur les préparatifs de cet accueil.En effet une guerre se vit entre DOMINIQUE KALOMBO du mouvement sociale pour le renouveau MSR et JEAN Paul MBWEMBWE de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social par des communiqués interposés.
Face à cette attente, la société civile toutes tendances confondues s’est dit prête avec son cahier de charge.
Pour Copernic KABEYA du mouvement citoyen lutte pour le changement, le chef de l’État n’est pas bien informé sur la situation réelle de la province, d’où ils ont le devoir de l’informer s’il les reçoit a-t-il renchérit.
Même son de cloche du côté de la nouvelle société civile, sa Coordonnatrice Rachel KAPINGA dit attendre cet arrivée qui selon elle pourra donner réponse à plusieurs questions non résolues de la Province.
La population décrié certaines méthodes de l’ancien régime, celles de nettoyer la ville à la va vite pour donner l’impression que ça va mieux,en colère la population à chasser a coup de pierres les agents SNEL qui voulait remplacer les files électriques,ils sont revenus travailler grâce à la police remettre éclairage public non fonctionnel depuis des longs mois.

Richard Kayembe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss