Latest Posts

Ituri : Un convoi humanitaire attaqué par les miliciens de CODECO

Les miliciens de CODECO actifs dans le territoire de Djugu en Ituri ont de nouveau attaqué un convoi humanitaire.

Un groupe de secouristes de la Croix-Rouge sécurisés par des Casques-bleus de la Monusco qui devaient aller procéder à l’enterrement des corps en putréfaction depuis une dizaine de jours, a été pris d’assaut par des rebelles en provenance du village Ndaudha.

Une information confirmée par le bureau de l’information publique à la Monusco dans cette province qui précise qu’aucune perte en vies humaines n’a été enregistrée.

« Nous confirmons l’attaque d’un de nos convois par des hommes armés identifiés à ceux d’un groupe bien connu de la place. La MONUSCO répondait favorablement à une demande qui lui était adressée la semaine dernière. Aucune perte n’a été déplorée. La Monusco ne se laissera pas intimider par ces gens qui pensent qu’ils peuvent vivre éternellement du chaos » a dit Jean-Tobie Okala, chef de section de l’information publique auprès de la mission onusienne.

Outre l’enterrement des corps en décomposition sur l’axe Maze-Tse, la mission avait également pour objectif de convoyer les femmes et enfants qui se déplaçaient de Maze vers Bule.

Récemment dans un communiqué de presse, le gouverneur de province de l’Ituri, le Lt général Luboya Nkashama mettait en garde ceux, civils ou miliciens, qui se livrent à cœur joie à l’attaque des humanitaires à travers sa province.

« S’attaquer à la Monusco ou aux humanitaires, c’est se tromper de cible » concluait le chef de l’exécutif provincial.

Jonas Mukonkole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss