spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

Kasaï Central : Les pluies diluviennes font des graves dégâts à Kananga

Plusieurs familles passent nuit à la belle étoile ce mardi 30 novembre dans plusieurs coins de la ville de Kananga chef-lieu de la province du Kasaï Central. Leurs maisons n’ont pas résisté au vent violent qui accompagné la pluie tombée dans la matinée de ce lundi 29 novembre dernier.

Au quartier Malandji dans la commune de Kananga,des toitures ont été entièrement emportées par l’ondée qui a pris beaucoup de gens au dépourvu à la hauteur de Bushale Buamba voire la localité Snel ainsi que plusieurs maisons écroulées dans l’ex localité Biancky au delà de l’avenue du Canal.

Le désarroi est total et personne ne s’occupe de l’aménagement de sa maison ni des voies de circulation endommagées. Avec une vingtaine de maisons dénombrées,le coup est dur pour cette population majoritairement démunie, s’indigne un notable de la localité Biancky.

 » Il y a eu pluie dimanche dans la soirée puis ce matin . c’est une grande tristesse d’entendre les cris des gens. 15 familles qui ont perdu leurs toitures. Nous appelons toute personne de bonne volonté de bien vouloir voler au secours de ces personnes qui ont mis tant d’années pour construire une maison. Cette érosion derrière Istka a engloutie plus de cinq parcelles. Si les autorités n’ouvrent pas l’œil,la prochaine pluie, nous allons compter plus  » a imploré ce notable.

Au quartier Kele-kele dans la commune de Katoka,le désastre est similaire, une dizaine de maisons ont été endommagées à Bakatushipa et Tshikanana.

Notons également que les dernières pluies diluviennes qui se sont abattues à Kananga, ont laissées derrière elles,des pleures et grincements des dents dans la commune de Lukonga .Des toitures d’habitations ont été emportées et des murs écroulés par-ci par-là dans les quartiers Itabayi et Lumumba 1,2 et 4.
 » On était surpris de voir le vent et la pluie qui n’a même pas duré et qui ont bizarrement tout détruit . Nos lieux,regardez comment les articles sont trempés » a expliqué Alphonse Kabisekele qui tient une pharmacie dans cette entité.
Outre, la voie ferrée qui relie Kananga (centre de consommation) à ses grainiers agricoles, est fortement menacée. Il suffit qu’une pluie s’abbate afin que les rails soient coupés à au quartier Mabondo,Bena Kankonde(Lukonga) et aussi au niveau du village Tshibala1(Demba).

Aux quartiers Tshinsambi et Plateau,en dehors des institutions sanitaires et écolières,les Églises n’ont pas été épargnées par ce vent violent qui ont plié la toiture comme un tapis au grand regret des occupants. Les responsables des différents espaces commerciaux, sont également victimes de ce vent impétueux.

Plusieurs cas similaires ont été rapportés par les acteurs de la société civile locale dans la commune de Nganza et dans la périphérie de Kananga. Depuis lors,aucun bilan n’a été communiqué par l’autorité urbaine malgré l’ampleur de la situation. Soulignons que plusieurs bouchent attribuent les dégâts causés par ces pluies, aux travaux inachevés de construction des canaux du projet Cilejelu exécutés par l’entreprise chinoise CREC7.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss