spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

RDC/Élections: les animateurs des institutions chez Bokundoa .

Après avoir été chez le cardinal Fridolin Ambongo archevêque métropolitain de la ville de Kinshasa, la même délégation de principaux animateurs des institutions du pays, composée du président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso N’Kodia; du président du Sénat Modeste Bahati Lukwebo; ,du 2ème vice-président de l’Assemblée nationale Vital Banywesize; du Premier ministre Sama Lukonde; et enfin; du conseiller spécial du chef de l’État en matière de sécurité, François Beya s’est rendue hier jeudi 25 novembre dans la soirée chez André Bokundoa , président national et représentant légal de l’Eglise du Christ au Congo (ECC).

La rencontre a eu lieu à la Cathédrale du Centenaire protestant. Les deux parties ont eu des échanges fructueux afin de dissiper tout malentendu en rapport avec les colportage dans les médias sociaux, notamment. Deux heures et demie ont été nécessaires pour passer en revue toutes les questions qui fâchent.

L’entretien s’est tenu dans une ambiance de convivialité et de détente. Au sortir de l’échange des échanges, le président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso N’Kodia a fixé l’opinion en ce sens: « Hier, nous avons conféré avec son Eminence le cardinal Ambongo, nous voici aujourd’hui avec monsieur le représentant légal de l’ECC. Je dois sincèrement dire que c’est dans le même objectif et c’est la même mission que nous avons effectuée auprès du cardinal. C’est aussi la même mission qui nous conduit auprès du représentant légal de l’ECC, qui, lui aussi, était entouré des autres évêques de l’ECC, des révérends pasteurs et des professeurs spécialistes d’église. Nous sommes venus pour solliciter la collaboration de l’Eglise du Christ au Congo (ECC) et nous avons demandé l’apaisement autour de frustration et de mécontentement nés à la suite de l’entérinement de l’équipe de la CENI. Nous avons fourni des explications en faisant le pas vers l’église, car le Seigneur nous demande de faire la paix pour aller de l’avant. Nous avons bien des choses à réaliser pour notre population ».
Avant d’ajouter: « Nous n’avons pas à trainer les pieds sur les choses que nous pouvons surmonter. C’est pourquoi nous sollicitons la compréhension de tout le monde .Car, les élections, nous allons les organiser avec l’accompagnement de tout le monde. Voilà ce que nous sommes venus faire auprès du représentant de l’Eglise du Christ au Congo ».
C’est dire que la délégation de Mboso est en mission de bons offices, de réconciliation, de compréhension et d’entente auprès de la ECC et la CENCO frustrées par la dernière mission en place à la CENI.


De son côté, André Bokundoa a affirmé que la présence de ses hôtes de marque, c’est d’accord un honneur pour l’Eglise. « Et nous devons collaborer .Ensuite, a-t-il poursuivi, c’est un sentiment de joie parce qu’ils reconnaissent que nous faisons partie de ce pays et quelque part , nous avons une parole à placer pour la bonne marche des institutions ». A l’opinion, Bokundoa a adressé ce message : « Je le dis à leurs Honorables et Excellences, nous Congolais, devons privilégier le consensus dans les discussions, dans tout ce que nous vivons au pays pour la paix de tous.


Infoslive.cd/Cellcom Ass.Nat.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss