spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

Kasaï-Oriental / La Réplique du Gouverneur ai Jeannette LOLONGA attendue le 27 novembre prochain devant les élus provinciaux.

Le gouverneur ai de la province du Kasaï Oriental est attendue de nouveau à l’Assemblée provinciale le Samedi 27 novembre prochain. C’est pour sa réplique aux questions des élus provinciaux après son interpellation ce mercredi 24 Novembre 2021.

L’ Organe délibérant de la province voudrait par sa motion avoir des éclaircissements sur la situation socio-économique et sécuritaire de la province.

Bavon MBUYI MUKUNA auteur de la motion sur pied du règlement d’ordre intérieur et de l’article 182 de la constitution veut savoir et comprendre d’une part comment sont gérés les finances de la province à ce qui concerne la mise en oeuvre des différents projets, et d’autre part avoir les explications claires de la part du Gouverneur sur la situation sécuritaire toujours très inquiétante.

En claire l’élu de l’UDPS à Mbujimayi a demandé à l’autorité de la province comment les actes d’emprunt sont effectué dans la province quand ont sais que celle-ci a reçu un prêt du font de promotion de l’industrie pour la réhabilitation et ou la construction des infrastructures dans le chef-lieu de la province sans que l’assemblée provinciale ne l’autorise conformément a la loi qui conditionne l’acte d’emprunt à l’approbation de l’organe délibérant. Dans sa réponse, Jeanette LONGA MUSUAMBA a précisé que dès son avènement à la tête de la province , elle a organisé les péages en vue de maximiser les recettes puis, au sujet de fonds pour la Promotion de l’Industrie, FPI, l’autorité provinciale a dit que le fond évalués à 14 millions de dollars US n’est ni un prêt ni une subvention qui émarge du budget de la province.

Les projets concernés par ce fond ont un comité de pilotage dirigé par le directeur de cabinet du chef de l’état GHILAIN NYEMBO qui assume le suivi dans l’exécution des travaux. Une fois informée du début imminent de ces travaux, l’autorité provinciale avait demandé pour que les entreprises locales soit sélectionnées pour donner plus d’emplois aux locaux. Au sujet de l’insécurité, JEANNETTE LONGA s’est posé la question de savoir à quoi est du cette situation car aucun état de besoin de la police n’est en souffrance.

Dans le débat les débutés ont soulevé l’arrêt de travaux sur l’avenue Casop et l’état-major ainsi que la situation de la redevance minière de SACIM à la province.

Sur cette scène des questions, la gouverneur de la province a sollicité et obtenu un délais supplémentaire de 72h pour répondre
apporter ses réponses .
Cette interpellation intervient dans un contexte de conflit entre la gouverneur de la province intérimaire et le parti présidentiel au sujet du remplacement à la DGRKOR et d’autre part les mouvements citoyen qui accusent JEANNETTE LONGA de complaisance dans la facturation des projet de construction des hôpitaux de KANSELE, MUYA et les écoles du 4 janvier, KALENDA MUDISHI et autres d’ailleurs un groupe qui scandait des chanson hostiles a l’autorité provinciale ont été dispersés par la polices.

Richard KAYEMBE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss