spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

Ituri : L’armée dément la défection d’un officier

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) basées en Ituri, viennent d’apporter un démenti formel sur les rumeurs persistantes et faisant état de la défection d’un colonel en poste dans le territoire de Djugu et qui aurait rejoint, avec ses hommes, la milice de la Coopérative pour le Développement au Congo (CODECO).

D’après ces rumeurs, le colonel Musekura, basé dans le secteur de Walendu Tatsi aurait rejoint la CODECO et serait impliqué dans le massacre de Drodro survenu le week-end dernier. En réponse à ces rumeurs, le porte-parole de l’armée en Ituri pointe ceux qu’il appelle « manipulateurs politiques et sécuritaires » d’être à la base de cette rumeur « infondée ».

Mettant en garde contre la distillation de fausses informations visant à saper l’armée et l’exposer « au mépris de la population », le lieutenant Jules Ngongo rassure que le colonel Musekura est bel et bien à son poste en pleine opérations contre la CODECO. Le bilan de ces opérations sera publié incessamment, promet le porte-parole de l’armée.

Et de poursuivre : » Le colonel Musekura est bel et bien en plein combat contre ceux qui détruisent l’Ituri appuyés par certains politiciens, certains leaders d’opinion d’une manière et d’une autre. Un de ces 4 matins, nous vous livrerons le bilan des opérations que mène le colonel Musekura contre la CODECO. Actuellement, je vous parle de Masumbuko, il est là en pleine opération, il ne faut pas manipuler la population. Dites à ceux qui distillent ces infox d’arrêter, car leur combat est perdu d’avance , rassure le porte-parole de l’armée en Ituri.

La situation sécuritaire dans la territoire de Djugu, au nord de la province de l’Ituri, s’est dégradée depuis le mois d’octobre dernier. Face à la puissance de l’armée qui a lancé des opérations militaires contre plusieurs bastions de la CODECO, cette milice a multiplié des attaques contre les villages. Dans la journée de dimanche 21 novembre 2021, cette milice a signé quatre (4) incursions dans des villages de Djugu. Un camp des déplacés a été incendiée et près de cinquante (50) personnes ont été tuées.

Jonas Mukonkole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss