spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

Ituri : Disparition d’un détenu au cachot des services de renseignements de Mungbwalu

La communauté Nande(Yira) du territoire de Djugu en Ituri dénonce la disparition le 29 octobre dernier de l’un de ses membres en la personne de Samuel Kitambala Isebanzwa du cachot des services de renseignements civils dans la commune rurale de Mungbwalu située à 85km au nord de Bunia.

Selon une source locale qui s’est confiée à Infoslive.cd,
tout est parti d’un dossier qui opposait cet agent de la messagerie financière mobile M-pesa à un cybercriminel à Pluton, village situé à 7 km de Mungbwalu.

Ayant appris la libération du voleur sans la satisfaction du plaignant, l’auditorat militaire local a à son tour interpellé le chef du service de renseignements civils de Pluton, chose qui n’a pas plu à ses collègues au bureau principal de Mungbwalu.

Ces derniers ont à leur tour arrêté le plaignant, pourtant victime de l’escroquerie, en vue de venger leur ami detenu par l’auditorat militaire.

Profondément touchée par ce qu’elle qualifie “ d’arrestation arbitraire ” de l’un de ses membres, la communauté Nande dans cette indique que ceci est le troisième cas de disparition ou de mort enregistrés dans l’enceinte de ce service.

“ Cela fait au moins une semaine que notre frère et membre de la communauté Yira, Monsieur Samuel Kitambala Isebanzwa ne répond plus aux appels. Il travaillait dans un mini shop M-Pesa à Pluton, avant d’être escroqué par un cybercriminel qui a d’ailleurs été arrêté par les services de sécurité. Par surprise, la victime d’escroquerie va apprendre que son bourreau est libéré sans être satisfaite de la justice rendue. Du coup l’auditorat militaire va interpeller le chef d’ANR, antenne de Pluton pour cette cause. Par vegence, les éléments de ANR/Mungbwalu vont arrêter arbitrairement notre frère. Pourquoi nos membres sont toujours victimes de ce cachot ” s’interroge Jems Mukura.

Ce dernier qui dénonce une “ disparition de l’un de leurs membres ” promet appeler à des actions pacifiques, légaux et saisir les instances supérieures pour que la destination de la victime soit connue.

“ C’est devenu une habitude pour ce service de sécurité civil. Je répète que ce sont toujours nos membres qui sont victimes de cet amigo. Ils nous disent qu’il s’est évadé, c’est faux. Où était le garde du jour et comment il s’est évadé sans trace? Si la lumière n’est pas faite, la communauté Yira réclamera justice par tous les moyens pacifiques et légaux pour être rétablie dans ses droits ” a-t-il affirmé.

La communauté Nande de Djugu sollicite l’implication des services de sécurité afin de retrouver Samuel Kitambala Isebanzwa, vivant.

Jonas Mukonkole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss