spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

Ituri : 33 pêcheurs congolais libérés par la marine ougandaise après deux jours de détention

33 pêcheurs congolais arrêtés depuis le lundi 01 novembre dernier, par la marine ougandaise, ont été relâchés dans la nuit du mercredi 3 à ce jeudi 04 novembre 2021 après avoir passé deux jours dans la prison en ouganda.

Ces pêcheurs, tous du site de kasenyi, centre commercial situé à 55 kilomètres au sud de la ville de Bunia, ont été arrêtés sur les eaux ougandaises, pratiquant la pêche au filet communément appelé » Ndiya « , interdit actuellement en RDC tout comme en Ouganda, renseigne le président des pêcheurs congolais du lac Albert, qui ajoute que ces matériels contribuent à la destruction des espèces aquatiques.

« Ces filets qu’ils utilisaient clandestinement ont été interdits dans les deux pays. Cela entraîne la disparition de plusieurs espèces aquatiques  » a lancé Uweci Welkano, joint par Infoslive.cd.

Il a indiqué par ailleurs que ces 33 pêcheurs ont été relâchés avec leurs moteurs hors-bord et embarcations pendant qu’ils voyaient leurs filets prohibés être saisis et puis brûlés par les patrouilleurs marins de la RDC et de l’Ouganda.

« Leurs moteurs hors-bord et pirogues leur ont été restitués mais les filets prohibés ont été brûlés par les patrouilleurs marins de deux pays  » a t-il ajouté.

D’autres pêcheurs congolais restent incarcérés dans une prison de l’Ouganda depuis plus d’un mois ,car deux d’entre-eux avaient été testés positifs à la Covid-19, rappelle-t-on.

Jonas Mukonkole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss