spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

Kasaï Central/JIJF2021: Tout savoir sur l’état de lieu peint par Mme Sylvie Kafunda(Ministre genre)

En marge de la journée internationale de la jeune fille, la ministre provinciale du genre famille et enfant, s’est confiée à la presse de Kananga,ce lundi 11 octobre 2021,pour faire un état de lieu sur les conditions de vie de la jeune centrekasaienne et aussi annoncer les activités commémoratives prévues au Kasaï Central.

Dans ce message,Mme Sylvie Kafunda ne s’est pas voilée la face. Elle indique que la situation de la jeune fille dans sa province s’est améliorée durant la dernière décennie marquée par la résolution 66/70 et la création de plusieurs organisations de défense et promotion des droits de la femme .

Par la même occasion, elle a révélé que le cinquième palier du plan d’actions de la province,figure la valorisation des ressources humaines dont l’accent est placé sur les femmes et filles.

 » La situation de la jeune fille en province tends à s’améliorer parceque nous nous avons vécu dans des périodes où il n’y avait ni organisations de défense des droits de la jeune fille,on ne parlait de rien. Donc les jeunes filles ont subies à l’époque des VBG et si vous constatez au niveau de l’ONU,ce n’est qu’en 2011 qu’on se réunit pour en fin parler de la journée de la jeune fille. Maintenant les choses ont évoluées,l’Etat s’est réveillé,les nations se sont révéillées,la société civile également, vous sentez qu’il y a eu changement. Parcequ’avant voir une jeune fille terminer ses études et entreprendre les études supérieures au Kasaï Occidental démembré,ce n’était pas facile mais il y a encore un grand effort à fournir.  » Et de renchérir
 » Le plan d’actions du gouvernement provincial a été élaboré et voté par l’assemblée provinciale. Et ce plan d’actions a plusieurs axes mais dans son quatrième pilier,il met en exergue la valorisation des ressources humaines en insistant beaucoup plus sur la promotion de l’équité et l’égalité du genre. C’est ça l’engagement solennel. »explique-t-elle.

Au sujet du faible taux de participation des filles à l’éducation, Kafunda s’inquiète et dit travailler avec ses collègues pour mener des activités de sensibilisation pour l’inscription massive des filles à l’école.

Notons que la cérémonie de célébration de cette journée sera tenue au village Muamba-Mbuyi dans la ceinture verte de la ville de Kananga. A ce sujet,la ministre a souligné que ce lieu a été choisi à cause de la recrudescence de cas des mariages précoces dans les milieux ruraux.

 » Nous avons eu à réfléchir sur les thématiques que nous allons aborder, c’est par exemple les mariages précoces des jeunes filles. Ici,ça existe mais beaucoup plus dans l’interland. Alors si on ne sait pas aller dans le territoire mais on peut aller dans un milieu rural. Et puis c’est une école de filles. Vous savez lorsque vous regardez les statistiques au niveau de l’enseignement de base,les filles dominent mais c’est au niveau du secondaire qu’il y a perdition. Quand les filles atteignent 16 ans,ça commence à régresser et nous devons capter »

Signalons que cette journée au Kasaï Central est commémorée sous le thème ;  » Ma voix déterminera mon avenir ».

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss