spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

Ituri : Reddition de 4 terroristes ADF à Malaya

4 terroristes ADF se sont rendus samedi 09 Octobre 2021 aux forces armées de la RDC (FARDC) avec 4 armes à feu du type AK 47, suite aux opérations militaires menées en profondeur dans les zones de Boga et Tchabi, situées dans la chefferie de Bahema Boga, territoire d’Irumu en Ituri.

Le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole du secteur opérationnel de l’armée dans la province de l’Ituri rapporte qu’à l’espace de deux semaines, au total 9 terroristes ADF se sont rendus avec 9 armes en feu dans le territoire d’Irumu.

« Suite aux opérations que nous menons en profondeur de manière brutale, rapide et sans break contre les ADF et leurs alliés dans la zone de Boga et Tchabi, 4 ADF se sont rendus avec 4 armes du type Ak 47. Dans l’histoire de traque contre les ADF, nous n’avons jamais assisté à une reddition comme telle ici à la quelle nous assistons. Dans deux semaines, 9 vrais ADF avec 9 armes se sont rendus aux forces armées de la République Démocratique du Congo », a t-il dit.

Lieutenant Jules Ngongo affirme par ailleurs que les forces armées restent déterminées à poursuivre l’ennemi jusqu’à son retranchement. Il appelle cependant la population à une franche collaboration avec la force régulière pour y arriver.

« Nous sommes résolument décidés de protéger notre population en renforçant nos effectifs sur la RN4 et continuer avec la poursuite de traques contre ces ADF. Parce qu’on est déterminé et engagé à protéger de plus en plus notre population, nous lui demandons de se réveiller et collaborer avec les forces armées. La sécurité c’est l’affaire de tout le monde à cette période de l’État de Siège », a t-il poursuivi.

Il sied de rappeler que les exactions des terroristes ADF et leurs alliés en début du mois de mai de cette année dans les chefferies de bahema Boga, Mitego et Banyali Tchabi avaient coûté la mort à une centaine de civils.

Cette situation était également à la base d’un déplacement massif de plusieurs habitants de ces régions. La plupart d’entre eux s’étaient déplacés dans les régions qu’ils jugent sécurisées notamment à Bunia, vivant dans des sites des déplacés et familles d’accueil. D’autres avaient même traversé carrément la frontière pour rejoindre le pays voisins l’Ouganda.

Jonas Mukonkole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss