spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
).push({}); luLXRvcCI6IjMwIiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMTUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3NjgsImxhbmRzY2FwZSI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sImxhbmRzY2FwZV9tYXhfd2lkdGgiOjExNDAsImxhbmRzY2FwZV9taW5fd2lkdGgiOjEwMTl9" full_width="stretch_row_1200 td-stretch-content"]

Latest Posts

Ituri : 7 morts et deux véhicules incendiés dans une incursion des hommes armés à Beyi

Des hommes armés non autrement identifiés ont signé dans la soirée de ce vendredi 1er octobre 2 021 une nouvelle incursion dans la localité de Beyi près de Komanda dans le territoire d’Irumu.

Une information livrée à Infoslive.cd par l’ONG Convention pour le respect des droits de l’homme CRDH active dans cette partie de l’Ituri, sans avancer un quelconque bilan.

Christophe Munyanderu son coordonnateur précise également que la région est presque vidée de sa population.

“ C’est depuis 19 heures que ça tirait partout dans la cité de Komanda, les tirs ont commencé à Kipe Yayo et alors sont montés jusqu’au centre de Komanda et même du côté du quartier Baté la population a pris fuite. On a entendu les coups de balle partout ” explique-t-il.

Un habitant de cette cité sous couvert de l’anonymat écrit dans un message de détresse envoyé à Infoslive.cd que deux véhicules ont été incendiés, 4 maisons parties en fumée et 7 personnes sauvagement abattues par les inciviques.

“ Les déplacés qui vivaient dans l’église CEBC ligotés et emportés dans la brousse, deux grands véhicules brûlés, quatre maisons incendiées et sept corps retrouvés parmi lesquels figurent l’épouse du pasteur Bambu Rwale et son petit fils ” relate cet habitant.

Pendant ce temps, l’identité des assaillants reste sujet à controverse dans cette zone où opèrent les redoutables rebelles ougandais de l’ADF en provenance de Beni au Nord-Kivu ainsi que d’autres milices locales, notamment la force patriotique et integrationniste du Congo FPIC.

Jusqu’à present aucune information n’est livrée par les autorités militaires sur place, alors qu’à l’issue de l’état de siège décrété en Ituri par le chef de l’Etat Felix Tshisekedi, des officiers de l’armée et de la police ont pris le contrôle de tous les pouvoirs .

Il sied de signaler que le centre de Komanda, qui était considéré comme le plus sécurisé dans la zone et qui avait accueilli la majorité des déplacés en provenance de plusieurs villages situés le long de la route nationale numéro 04 où les ADF ont multiplié les attaques contre les civils en plein état de siège, est aujourd’hui déserte de ses habitants.

En septembre dernier, au moins 3 attaques ont été enregistrés dans cette cité située à 75km au sud de Bunia et dans ses environs, la dernière en date étant celle de Makayanga où les Forces Armées disent avoir neutralisé 16 miliciens de la FPIC après des tueries des civils et incendie des maisons.

Jonas Mukonkole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss