spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
).push({}); luLXRvcCI6IjMwIiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMTUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3NjgsImxhbmRzY2FwZSI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sImxhbmRzY2FwZV9tYXhfd2lkdGgiOjExNDAsImxhbmRzY2FwZV9taW5fd2lkdGgiOjEwMTl9" full_width="stretch_row_1200 td-stretch-content"]

Latest Posts

Ituri : Quarante-quatre (44) miliciens de la FPIC capturés par les FARDC présentés au gouverneur militaire

Quarante-quatre (44) miliciens de la FPIC/ Chini ya kilima dont trois (3) femmes capturés lors des affrontements entre les FARDC et ces assaillants ont été présentés au gouverneur militaire de lR 17;Ituri, le Lt général Jonny Luboya Nkashama par le commissaire provincial de la PNC/Ituri, le général Ngoy Sengelwa Kyo Seguin.

Ces miliciens ont été capturés le weekend dernier par les forces loyalistes à Komanda et Makayanga, deux localités situées à plus de 70km au sud d’Irumu, après les affrontements ayant provoqué le déplacement massif de la population vers d’autres localités sécurisées.

A l’issue d’une mission d’évaluation effectuée sur les lieux des opérations par une équipe conjointe conduite par le commissaire provincial de la PNC, le général Ngoy Sengelwa, accompagné de l’auditeur supérieur militaire, le col Joseph Makelele, après des vives tensions dans la région, cette équipe s’est fait présenter 44 miliciens capturés pendant le combat dont 24 à Makayanga et 20 à Komanda.

La population qui était déjà sceptique par rapport au travail abattu par les forces armées se dit maintenant rassurée, ajoutant que ces hors-la-loi devraient subir le même sort qu’ils infligent à la paisible population innocente, souhaite-elle.

Par ailleurs, le commissaire provincial de la PNC/Ituri ayant conduit cette mission à Komanda et Makayanga accompagné de l’AT militaire, le Col Siro Nsimba, appelle la population à dissiper la psychose qu’on lui inculque à dessein et regagner leur terroir pour vaquer librement à leurs occupations quotidiennes, a-t-il souligné.

Ces hors-la-loi sont mis à la disposition de la justice militaire pour répondre de leurs actes criminels, signale-t-on.

Jonas Mukonkole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss