spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
).push({}); luLXRvcCI6IjMwIiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMTUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3NjgsImxhbmRzY2FwZSI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sImxhbmRzY2FwZV9tYXhfd2lkdGgiOjExNDAsImxhbmRzY2FwZV9taW5fd2lkdGgiOjEwMTl9" full_width="stretch_row_1200 td-stretch-content"]

Latest Posts

Ituri : La société Mont Gabaon lance les travaux de réhabilitation de l’axe routier Bunia-Kasenyi-Tchomia

Le vice-gouverneur de lR 17;Ituri, le commissaire divisionnaire Benjamin Alongabony, a, au nom de son titulaire, présidé la cérémonie de lancement des travaux de réhabilitation de l’axe routier Bunia-Kasenyi-Tchomia, long de 62km, à partir de Dele, à l’entrée de la ville de Bunia.

Passant de la parole à l’acte selon la vision du Chef de l’Etat, le gouverneur militaire de l’Ituri, le Lt général Jonny Luboya Nkashama a voulu confier à l’entreprise Mont Gabaon les travaux de réhabilitation de ce tronçon réputé économiquement important pour la province de l’Ituri, présentement dans un piteux état.

L’administrateur gérant de la société Mont Gabaon, Joseph Elia Akilimali a rassuré la population de l’Ituri de la qualité des travaux qui seront exécutés sur ce tronçon pour mériter davantage la confiance du gouvernement provincial militaire pendant cette période de l’état de siège.

De son côté, le président de la FEC/Ituri, Jean-Chrisostome Botchu Dhekana a invité les opérateurs économiques de l’Ituri à la culture fiscale, socle du développement de la province, a-t-il souligné.

Pour Ir Guillaume Mawandji, les travaux consistent notamment au rechargement, construction de la route en digue ainsi qu’au traitement des bourbiers pour une période de six (6) mois , un projet salué par les usagers de cet axe routier vu son importance économique.

Le vice-gouverneur de l’Ituri, le commissaire divisionnaire Benjamin Alongabony a interpellé la conscience des Ituriens à l’unité en vue de développer cette province riche en ressources naturelles, à même de se prendre en charge sans attendre de la caisse de péréquation provenant du gouvernement central, a-t-il fait savoir.

Depuis l’avènement de l’état de siège, il est constaté un afflux de partenaires évoluant dans le domaine de construction sollicitant des travaux de réhabilitation des infrastructures de base en ville comme dans les grandes agglomérations déjà stabilisées après les opérations militaires par les FARDC, signale-t-on.

Jonas Mukonkole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss