spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
).push({}); luLXRvcCI6IjMwIiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMTUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3NjgsImxhbmRzY2FwZSI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sImxhbmRzY2FwZV9tYXhfd2lkdGgiOjExNDAsImxhbmRzY2FwZV9taW5fd2lkdGgiOjEwMTl9" full_width="stretch_row_1200 td-stretch-content"]

Latest Posts

Kasaï : Horreur à Mweka,un nouveau affrontement entre deux communautés fait des dégâts énormes

Il y a eu un nouveau affrontement le mardi 2 8 septembre 2021, dans la location de Bishanga, située à sept kilomètres de la mission Catholique de Pembeangu et le bilan est de deux morts ;4 machines à moudre et plusieures maisons ont été incendiées , dans une attaque qui a opposé les Camps des chefs Ngolo Mayu et Pongo Pongo Pauldjo.

Abandonnée à son triste sort, la localité de Bishanga est dans l’insécurité totale et la population deplore l’absence de l’autorité de l’État , seul le gri-gri de ces deux chefs qui fait la loi dans ce coin du territoire de Mweka.

Cette situation alarmante est une affaire du 28 juin 2020, une situation à laquelle les deux chefs ont été proclamés chacun à son tour chef du même groupement de Bakele et cela a opposé deux camps qui s’entretuent du jour au lendemain.

Le premier événement macabre revient au mois de juin 2020, les deux chefs sont allés à Mushenge,la capitale du royaume kuba, où chacun d’eux devrait aller s’investir au pouvoir du groupement. A leur retour triomphal chacun,il y a eu affrontement où monsieur Bushabu Mbomayu, un grand frère de l’un des chefs(Ngolo Mayu), a été égorgé et aussi plusieurs dégâts matériels.
Un mois plus tard, monsieur BOPE Bopla,partisan du chef Ngolo Mayu , sur la moto se rendant de Bishanga vers le port du Kasaï,a été trouvé tué en brousse.

Le dernier forfait revient ce mardi 28 septembre dernier ,où monsieur Mukengeshayi(le grand frère du chef Ngolo Mayu) et monsieur Nestor (le petit frère du chef Pongo Pongo Pauldjo) sont morts dans cette nouvelle attaque avec armes blanches , sans compter le dégât matériel .

Depuis ce conflit de pouvoir en juin 2020 jusqu’à ce jour, dans le groupement de Bakele ,le village de Bishanga totalise 4 morts, plusieurs maisons incendiées et un grand nombre des dégâts matériels.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss