spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
).push({}); luLXRvcCI6IjMwIiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMTUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3NjgsImxhbmRzY2FwZSI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sImxhbmRzY2FwZV9tYXhfd2lkdGgiOjExNDAsImxhbmRzY2FwZV9taW5fd2lkdGgiOjEwMTl9" full_width="stretch_row_1200 td-stretch-content"]

Latest Posts

Ituri : Le gouverneur militaire lance la campagne de la rentrée scolaire 2021-2022

Le gouverneur militaire de lR 17;Ituri, le Lt général Jonny Luboya Nkashama a, à partir de Bunia, chef-lieu de la province, lancé la campagne de la rentrée scolaire apaisée pour l’exercice 2021-2022 à travers toute de la province prévue le 04 octobre prochain.

Selon le chef de l’exécutif provincial militaire, l’objectif global de cette campagne est de permettre aux enfants, filles et garçons, scolarisés et non scolarisés d’aller à l’école à travers la mobilisation effective lors de la rentrée scolaire 2021-2022 malgré le contexte du Covid-19 en vue d’améliorer l’accès à l’éducation de 27 millions d’enfants en âge scolaire dans les 26 provinces de la RDC dont l’Ituri, se référant à la note d’orientation émise par le secrétariat général du ministère de l’EPST, relative à l’organisation de la campagne de scolarisation des enfants filles et garçons dans le respect des mesures barrières visant à les protéger contre le corona virus pour l’année scolaire 2021-2022, a-t-il indiqué.

L’autorité provinciale a précisé que les objectifs spécifiques concernent la sensibilisation des parents sur l’importance de l’éducation et sur les mesures préventives du Covid-19 mises en place dans les écoles, préparer l’accueil des enfants à l’école, mobiliser les partenaires en vue de soutenir les efforts du gouvernement dans la mise en place des mesures d’hygiène et de protection contre le Covid-19 dans les écoles, ajoutant que la campagne dont il est question est essentiellement médiatique et concerne respectivement les écoles du degré pre-primaire, primaire de base et secondaire tant publiques et privées.

Dans sa communication à la presse, le Lt général Jonny Luboya Nkashama a mis l’accent sur quatre points essentiels à savoir le contexte sécuritaire, la nécessité de sensibiliser les parents à envoyer les filles et les garçons à l’école, la politique de gratuité de l’enseignement de base dans toutes les écoles publiques deux ans après sa proclamation le 30 août 2019 par le président de la République, le respect des mesures barrières en milieu scolaire, gage d’une prévention contre le Covid-19.

S’agissant du contexte sécuritaire pendant cette période de l’état de siège, le gouverneur militaire insiste : ” Nous ne ménageons pas aucun effort pour l’amélioration de l’environnement sécuritaire dans la province de l’Ituri, nous faisons tout ce qui est à notre pouvoir pour la sécurisation des personnes et de leurs biens. La sécurité est la condition sine qua non du travail et de l’enseignement dans les écoles”, a-t-il souligné.

Il a, par la même occasion fait allusion à la situation encore préoccupante à Komanda où les ennemis de la paix, présumés ADF sèment la désolation avec les attaques perpétrées sur la population en la contraignant au déplacement massif.

” Nous sommes déterminés à protéger la cité de Komanda contre toute attaque de l’ennemi , je réitère ici mon appel au calme à la population, les FARDC déployées dans le Sud d’Irumu sur la RN4 qui mène vers Beni au Nord-Kivu sont à la poursuite de l’ennemi”, a-t-il rassuré.

Par ailleurs, le gouverneur militaire de l’Ituri, le Lt général Jonny Luboya Nkashama a fait savoir que dans le souci de voir le lancement officiel de la campagne de la rentrée scolaire 2021-2022 atteindre les résultats escomptés, une Task Force Communication au niveau provincial a été mise en place qui sera composée des délégués de toutes les parties prenantes, notamment le chargé de communication de l’EPST, la conseillère du gouverneur, l’ANAPECO, la représentante d’une association féminine, le représentant des confessions religieuses, le représentant des syndicats des enseignants, le représentant des enfants, le représentant de la FEC, le représentant de l’UNICEF (section éducation, eau, hygiène et assainissement et communication).

La mission confiée à la Task Force Communication sera de développer des messages adaptés au contexte actuel et veuiller à la dissémination des supports de communication, rapporte-t-on.

Jonas Mukonkole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss