spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
).push({}); luLXRvcCI6IjMwIiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMTUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3NjgsImxhbmRzY2FwZSI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sImxhbmRzY2FwZV9tYXhfd2lkdGgiOjExNDAsImxhbmRzY2FwZV9taW5fd2lkdGgiOjEwMTl9" full_width="stretch_row_1200 td-stretch-content"]

Latest Posts

RDC/EPST : La FENECO/UNTC appelle tout affaire cessante le gouvernement a convoquer sans délai , une commission paritaire avant la rentrée scolaire 2021-2022.


A la veille de la rentrée scolaire 2 021-2022 sur l’étendue de la République Démocratique du Congo, la Fédération Nationale des Enseignants et Éducateurs Sociaux du Congo, FENECO/UNTC lève le ton pour attirer l’attention du gouvernement de la République sur les conditions de vie et de travail des enseignants.

Au cours d’une réunion tenue le vendredi 17 septembre 2021 au siège de l’UNTC a Kinshasa , cette organisation syndicale de défense des droits des enseignants en RDC fustige l’application sélective des résolutions reprises dans le Rapport Général des travaux de Bibwa 1 coulées dans le protocole du 18 décembre 2019 signe entre les bancs gouvernemental et Syndical qui évoque entre autres points : Le paiement de toutes les nouvelles unités et les non payés ; la transposition des grades des enseignants ; le paiement des paliers 2 et 3 du salaire des enseignants ; la suppression des zones salariales la mise à l’écart de la FENECO/UNTC, premier syndicat des enseignants ayant gagné les élections sociales des services centraux et tant d’autres.
En effet, la FENECO/UNTC renouvelle son Cahier des charges et conditionne la rentrée scolaire 2021-2022 par :
Le paiement tous les vrais N.U et les non payés ; le paiement des paliers 2et 3 convenus entre les bancs gouvernemental et Syndical ; la suppression des Zones salariales ; le développement d’une politique d’extension des banques visant à rapprocher la paie des salaires des enseignants a leurs lieux de travail ; la transposition des grades et la titularisation des enseignants ; la formation du dialogue social entre le gouvernement de la République et les partenaires éducatifs pour discuter de toutes les questions du sous -secteur ; la réactivation des enseignants et écoles désactivées arbitrairement ; le rétablissement de la FENECO entant que première force syndicale au ministère de l’EPST , dans son droit de présider l’intersyndicale de l’EPST.

La FENECO rappelle que le gouvernement sera tenu responsable des désagrément qui interviendront au cas où il ‘e trouvera pas solution aux préoccupations des enseignants.
Infoslive.cd

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss