AccueilLa UneKananga:Les organismes d'aide humanitaire accentuent la hausse du prix de maïs

Kananga:Les organismes d’aide humanitaire accentuent la hausse du prix de maïs

Published on

Alors que la saison de pluie s’annonce déjà au Kasaï Central, le prix de maïs est revu à une hausse vertigineuse sur les marchés de Kananga depuis le début du mois d’août 2021, chef-lieu de la province.

Dans l’espace de deux semaines, le prix de la mesurette de maïs, communément appelée  » Meka  » localement, passe de 1500fc à 2000, voire 2200fc. Cette situation inquiète la population et les vendeurs de ce produit de première nécessité qui accusent les organismes d’aide humanitaire d’avoir provoqué cette spéculation de prix dans la province à cause de leur approvisionnement a grande échelle en ces produits sur place à Kananga.

 » Ce projet était censé aider à réduire à encourager les ménages les plus démunis. Mais malheureusement, ils sont arrivés au lieu d’aller se procurer les maïs aux villages,les agents de Pam et différentes organisations viennent payer au marché à un prix élevé,en grande quantité. Les commerçants les ont suivi et voilà là où nous en sommes « , s’est lamenté une ménagère.

Du côté du comité d’acheteurs et évacuateurs des produits agricoles (CEPA),la majoration de la taxe de passage des produits agricoles par le gouverneur ai de la province sœur du Kasaï, est la majeure cause de l’ascension du prix de maïs. Georges Mukenge son Président, plaide auprès des autorités provinciales d’user de leurs pouvoirs pour entrer en contact avec leurs homologues du Kasaï en vue d’arrondir les angles quant à ce.

Le gouvernement provincial du Kasaï oriental lie cette hausse du prix de maïs par une psychose injustifiée des producteurs du maïs suite à l’arrivée des projets de remise de kash aux populations sinistrées des affres de guerre de Kamuina Nsapu.

La même ajoute que plusieurs agriculteurs et commerçants rechignent à stocker leurs productions dans les dépôts espérant les revendre à plus cher vers la fin d’année.
Outre,les commerçants choisiraient Mbujimayi dans la province du Kasaï Oriental où le meka de ce produit se négocie à 3500fc actuellement.

La situation est similaire dans différents marchés et lieux publics où sont vendus cette denrée alimentaire beaucoup sollicitée par la grande partie de la population de la région du Kasaï.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia

Derniers articles

Lomami : Investis le 8 juin dernier par ordonnance présidentielle, IRON VAN KALOMBO prends officiellement ses fonctions de gouverneur de province.

Le nouveau Gouverneur de la province de Lomami, Iron-Van Kalombo Musoko et le vice-gouverneur,...

Lomami : Nathan Ilunga Numbi déterminé à désenclaver le territoire de Kabinda sa base électorale.

Ancien gouverneur de la province de Lomami, actuellement élu national de Kabinda territoire, Nathan...

More like this

Lomami : Investis le 8 juin dernier par ordonnance présidentielle, IRON VAN KALOMBO prends officiellement ses fonctions de gouverneur de province.

Le nouveau Gouverneur de la province de Lomami, Iron-Van Kalombo Musoko et le vice-gouverneur,...