spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
).push({}); luLXRvcCI6IjMwIiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMTUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3NjgsImxhbmRzY2FwZSI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sImxhbmRzY2FwZV9tYXhfd2lkdGgiOjExNDAsImxhbmRzY2FwZV9taW5fd2lkdGgiOjEwMTl9" full_width="stretch_row_1200 td-stretch-content"]

Latest Posts

Kasaï Central :La DPD interpelle Félix Tshisekedi pour la libération des ex-miliciens de Kamwina Nsapu détenus en prison

Réunis au sein de la Dynamique des pacifuxateurs pour le développement (DPD),les anciens éléments du mouvement politico-coutumier de Kamuina Nsapu membres de cette association, ont décidé de saisir le Président de la République et le gouvernement congolais pour obtenir la libération de leurs pairs détenus en prison.

Déclaration faite au terme de la réunion tenue ce samedi 2 1 août 2021 au siège de cette asbl dans la commune de Nganza à Kananga.

Le fondateur de cette asbl s’inquiète de la non prise en compte des recommandations issues de l’accord de paix conclu en 2021 avec le gouvernement congolais lors de la conférence pour la paix,la réconciliation et le développement tenue en septembre 2017 sous la présidence de l’ancien Président Joseph Kabila.

Célestin Balanganayi Balex fait savoir que les ex-miliciens ayant déposé les armes et optés pour la paix à l’époque croupissent en prison et ceux libres, n’ont pas bénéficié aucune récompense dans le cadre de réinsertion sociale pendant .

” Ces sont ceux là qui militaient pour le changement parcequils avaient constaté la mauvaise gouvernance de l’ancien Président Joseph Kabila, comme il gérait très mal le pays. On s’était impliqué pour qu’il puisse laisser un autre Président à la tête de ce pays. Lorsque j’avais réunis les éléments au stadium de l’espoir, les autorités tant nationales que provinciales m’avaient garanties que nous allons accepter au nom de la paix toutes vos demandes. Ils avaient dit (VPm Ramazani Shadari et vice-gouverneur Justin Milonga) que tous les détenus devraient libérer mais aujourd’hui rien n’est fait. Beaucoup d’anciens éléments croupissent non seulement dans la prison de Kananga mais aussi ailleurs . Nous n’avons pas bénéficié les autres avantages” s’indigne t-il avant de préciser ” Menant les récompenses ne nous reviennent pas. Pour preuve, le projet Stepp de fond social. Cette équipe stablise l’Est pour les guerriers mais ici au Kasaï Central, nous sommes aussi des guerriers comme eux.Comme eux peuvent venir et commencer à recruter des gens selon leur vouloir sans nous contacter. Nous nous sommes pas représentés dans leur comité. C’est ainsi que nous disons “non” que le Chef de l’Etat puisse enlever les dirigeants de l’ancien régime avec leurs mentalités et affecter des nouveaux pouvant l’aider dans la bonne gouvernance” recommande-t-il.

Tout en ignorant le nombre exact des anciens éléments détenus, le Président fondateur de la DPD sollicite l’implication personnelle du Président de la République dans le relâchement de ses pairs . Ainsi,les membres ont décidé d’entamer des démarches afin d’obtenir gain de cause.

Les affres de guerre de (2016-2017) dont les conséquences continuent à se faire sentir dans la région, étaient caractérisés par les affrontements entre les éléments du mouvement politico-coutumier du chef Kamwina Nsapu et les forces loyalistes de la RDC.

Jean Claude Ngalamulume

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss