spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
).push({}); luLXRvcCI6IjMwIiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMTUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3NjgsImxhbmRzY2FwZSI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sImxhbmRzY2FwZV9tYXhfd2lkdGgiOjExNDAsImxhbmRzY2FwZV9taW5fd2lkdGgiOjEwMTl9" full_width="stretch_row_1200 td-stretch-content"]

Latest Posts

Ituri : Les chauffeurs membres de l’ACCO plaident pour la libération de leur président

Les chauffeurs membres de l’Association des Chauffeurs du Congo (ACCO), section d’Irumu, en Ituri, ont plaidé pour la libération de leur président. Celui-ci avait été remis à la justice suite à l’instauration du jeton pour le convoi des véhicules escortés par l’armée.

Abordés par la presse ce mardi 17 août 2 021, les chauffeurs indiquent que l’instauration de ce jeton n’était pas l’initiative de leur président. D’après eux, la somme récoltée devrait être remise à l’armée en signe de reconnaissance pour le travail qu’elle fait en protégeant les véhicules, leurs passagers et leurs marchandises sur l’axe routier Komanda-Luna, en proie aux attaques incessantes des rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF).

Adosha Adogo, Président de l’ACCO Irumu, avait été mis à la disposition de la justice après une vive polémique sur un prétendu « jeton » exigé aux véhicules qui traversent l’axe routier Komanda-Luna. Les autorités militaires du territoire d’Irumu avaient également décidé de sa mise en détention suite aux vives réactions que ce fameux jeton (entre dix mille et cinquante mille francs) avaient soulevées.

Jonas Mukonkole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss