spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
).push({}); luLXRvcCI6IjMwIiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMTUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3NjgsImxhbmRzY2FwZSI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sImxhbmRzY2FwZV9tYXhfd2lkdGgiOjExNDAsImxhbmRzY2FwZV9taW5fd2lkdGgiOjEwMTl9" full_width="stretch_row_1200 td-stretch-content"]

Latest Posts

Ituri : Au moins 10 miliciens tués par l’armée à Itendey

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir neutralisé dix (10) miliciens de la Coopérative pour le Développement au Congo (CODECO) dans les localités de Lisey et Itendey, en chefferie de Banyali Kilo, territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri.

Le porte-parole de l’armée en Ituri qui livre cette information à la presse, parle d’une coalition rebelle mise en déroute par l’armée dans cette zone dans la journée du mardi 17 août 2 021. Le lieutenant Jules Ngongo renseigne que plusieurs autres combattants ennemis ont été blessés et trois (3) soldats loyalistes sont tombés sur le champ de bataille.

D’après la même source, des hélicoptères de combat ont appuyé les éléments au sol pour déloger les combattants CODECO dans leurs derniers retranchements après leur défaite. Pour le moment, les opérations continuent dans la zone, assure le lieutenant Jules Ngongo.

Dans la matinée du mardi 17 août 2021, des rebelles de la CODEDO ont attaqué la cité minière de Itendey. De graves dégâts matériels ont été enregistrés notamment le saccage de l’hôpital général et l’incendie de plusieurs habitations civiles.

Jonas Mukonkole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss