spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
).push({}); luLXRvcCI6IjMwIiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMTUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3NjgsImxhbmRzY2FwZSI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sImxhbmRzY2FwZV9tYXhfd2lkdGgiOjExNDAsImxhbmRzY2FwZV9taW5fd2lkdGgiOjEwMTl9" full_width="stretch_row_1200 td-stretch-content"]

Latest Posts

RDC/Evaluation d’état de siège par l ‘Assemblée Nationale: Auditionnée par la commission Défense et Sécurité , la ministre de la Justice sollicite 48 heures

Auditionnée ce lundi 9 août 2 021 par la commission Défense et Sécurité de la Chambre basse du Parlement, pour répondre aux préoccupations des députés nationaux qui procèdent à l’évaluation l’état de siège en vigueur dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, 3 mois après sa mise en application, la ministre d’Etat, ministre de la justice Rose Mutombo sollicite, à son tour, 48 heures pour répondre aux préoccupations des élus.
« Nous avons été à la commission, nous avons entendu les différentes préoccupations soulevées par les députés. Nous allons revenir dans 48 heures pour donner nos réponses », a-t-elle déclaré au sortir d’une longue séance de travail.
La même réaction a été notée de la part de l’honorable Bertin Mubonzi, président de la commission Défense et Sécurité.
« C’est la deuxième rencontre depuis que nous avons commencé avec la série d’auditions des membres du gouvernement pour l’évaluation à mi-parcours de l’état de siège. Aujourd’hui, nous avons été avec Mme la ministre de la Justice. Les députés nationaux ont posé toutes les questions. Nous attendons son retour, mercredi prochain, pour répondre à leurs différentes préoccupations. Nous retenons que cette démarche nous permet de comprendre, voir clair et soulever des questions pertinentes qui pourront servir les membres du gouvernement pour recadrer les choses ou améliorer afin que l’état de siège puisse produire les effets attendus par le peuple et le chef de l’état en premier », a déclaré l’élu UNC de Lukunga
Après avoir voté pour la 5ème prorogation de l’état de siège, le mardi 3 août, l’Assemblée nationale, à travers la commission Défense et Sécurité, a entrepris une profonde évaluation de la situation en auditionnant tous les minières impliqués dans la gestion de l’état de siège dans ces deux provinces.
A ce jour, les ministres de la Défense et de la Justice ont été déjà, auditionnés ; il reste celui de l’Intérieur.

Infoslive.cd/ presse ass. Nat.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss