spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
).push({}); luLXRvcCI6IjMwIiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMTUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3NjgsImxhbmRzY2FwZSI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sImxhbmRzY2FwZV9tYXhfd2lkdGgiOjExNDAsImxhbmRzY2FwZV9taW5fd2lkdGgiOjEwMTl9" full_width="stretch_row_1200 td-stretch-content"]

Latest Posts

PRIMATURE : Lancement des travaux de l’atelier d’appui au processus d’élaboration, de mise en œuvre et de suivi-évaluation des lettres de mission

Le directeur de cabinet du Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde, Monsieur Paul-Gaspard Ngondankoy Nkoy-ea-Loongya, a procédé, ce samedi 7 août 2 021 à l’École nationale des Finances à Gombe, à l’ouverture officielle de l’Atelier d’appui au processus d’élaboration, de mise en œuvre et de suivi-évaluation des lettres de mission.

Organisé par le Secrétariat National pour le Renforcement des Capacités (SENAREC), avec l’appui financier de la Banque Mondiale, cet atelier connaît la participation du Secrétaire général à la Primature, des secrétaires généraux des administrations des ministères sectoriels ainsi que des directeurs des cabinets des Vice-premiers ministres, des ministres d’État et des ministres.

Selon le directeur de cabinet du premier ministre, cet atelier de trois jours vise à outiller les différents intervenants publics au niveau des ministères dans la matérialisation des actions prioritaires contenues dans le Programme d’actions du Gouvernement. Il s’inscrit ainsi dans la dynamique du changement lancé par le Président de la République, Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

“Il s’agit de souligner ici l’importance du rôle et les responsabilités que jouent les cabinets ministériels et les secrétariats généraux au sein des ministères correspondants mais surtout du soutien technique important que les directeurs des cabinets et les secrétaires généraux sont appelés collectivement à apporter à l’autorité ministérielle, au plan opérationnel, pour traduire en actions concrètes, les engagements du Gouvernement dans les secteurs concernés, à travers les politiques et les stratégies efficaces développées au niveau sectoriel. Cet atelier est aussi le lieu et l’occasion de créer une dynamique de solidarité et de responsabilité partagée sur le plan politique, représenté par les cabinets ministériels, et sur le plan technique et administratif, représenté par le secrétaire général du ministère, dans la création des conditions propices au succès de l’action gouvernementale, à l’aide de l’appropriation des outils, des techniques, des méthodes et de bonnes pratiques de gestion publique axée sur les résultats, grâce à l’expérimentation des lettres de mission et leur application au programme d’actions du Gouvernement dirigé par son Excellence Monsieur le Premier Ministre, chef du Gouvernement, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge”, a déclaré Paul Gaspard Ngondankoy Nkoy-ea-Loongya.

Cet atelier intervient quelques jours après le séminaire destiné aux membres du Gouvernement. Il s’est dégagé de ce séminaire du Gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation la nécessité de travailler désormais dans une dynamique de gestion axée sur les résultats.

“Comme rappelé à l’occasion du séminaire gouvernemental, tant dans le discours de son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État, que dans le mot de circonstances de son Excellence Monsieur le Premier Ministre, chef du Gouvernement, le succès de la mise en œuvre du programme d’actions du Gouvernement dépendra de la qualité et de l’efficacité de l’action gouvernementale. Celle-ci, sans un système de contrôle et d’assurance de qualité des interventions au niveau ministériel, ne pourra pas garantir l’atteinte des résultats escomptés et sur lesquels le Gouvernement est redevable devant la Nation. Fort de la ferme volonté politique affichée dans l’axe 9 du programme du Gouvernement, disant : “Le renforcement de la culture et de la pratique d’évaluation à tous les niveaux, y compris tous les membres de la présidence, du Gouvernement central, des gouvernements provinciaux et tous les mandataires publics”, son Excellence Monsieur le Premier Ministre a décidé, dès le lendemain du séminaire gouvernemental, de ne ménager aucun effort pour mettre en place un système de gestion gouvernementale axée effectivement sur les résultats assorti des mécanismes d’évaluation de la performance et des progrès”, a souligné le directeur de cabinet du Premier Ministre.

Cet atelier bénéficie de l’assistance technique du SENAREC ainsi que de l’appui technique des consultants, coachs internationaux et nationaux du réseau SENAREC mis à la disposition de la Primature, à travers la direction de suivi et évaluation des services publics, au sein du secrétariat général à la Primature.

A en croire le directeur de cabinet du Chef du Gouvernement, “il s’agit ainsi d’une première action d’une série d’activités visant l’appui à l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi-évaluation des lettres de mission en vue de renforcer la fonction de coordination de l’action gouvernementale et de suivi et évaluation des progrès vers les résultats au niveau de la Primature ainsi que la fonction de mise en œuvre des priorités gouvernementales au niveau sectoriel de chaque Ministère en veillant à une parfaite collaboration entre les cabinets politiques et les administrations correspondantes avec une forte implication des directions d’études et planification. Cet exercice d’initiation et d’appropriation de la culture ainsi que de la pratique des lettres de mission s’appuie également sur la ferme volonté du Gouvernement de garantir une parfaite harmonisation entre les priorités sectorielles et les ambitions stratégiques du Programme gouvernemental. Ce, en veillant à une nécessaire adéquation entre les actions et les interventions au niveau sectoriel ainsi qu’à une mise en cohérence permanente avec les objectifs du développement durable, ODD, et le plan national stratégique de développement, PNSD”.

Paul-Gaspard Ngondankoy Nkoy-ea-Loongya a, enfin, appelé les participants à une attention soutenue pour des résultats escomptés.

“Cela étant, au vu des responsabilités qui nous incombent, quant à notre rôle en tant que membres des cabinets ou de l’Administration publique sur lesquels repose les chances de succès des politiques publiques développées et mises en œuvre dans le cadre de la matérialisation du programme gouvernemental, je vous invite donc à une attention soutenue pour une appropriation sans faille de différentes méthodes, des techniques ainsi que de bonnes pratiques des lettres de mission qui seront développées et mises à disposition dans le cadre de cet atelier. Nous devons tout mettre en œuvre, à l’occasion de ces trois journées de travail, afin qu’à l’issue des travaux inscrits dans le cadre de cet atelier, chaque Ministère soit doté d’une matrice dûment complétée et remplie pour servir de référence au projet des lettres de mission qui serviront de base à la signature des lettres de mission par son Excellence Monsieur le Premier Ministre, chef du Gouvernement, une sorte de contrat-programme entre lui et chaque membre du gouvernement. Une fois signée par les parties engagées, lesdites lettres serviront ainsi de référence aux évaluations périodiques de la performance ainsi que des progrès vers les résultats par rapport aux indicateurs établis par les parties. Ces indicateurs permettront de mesurer le niveau de l’efficacité et de l’efficience de l’action publique au niveau de chaque ministère ainsi que les efforts consentis pour remplir les engagements pris vis-à-vis des citoyens”, a souligné le directeur de cabinet du Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde.

Infoslive.cd/Presse primature

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss