spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
).push({}); luLXRvcCI6IjMwIiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMTUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3NjgsImxhbmRzY2FwZSI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sImxhbmRzY2FwZV9tYXhfd2lkdGgiOjExNDAsImxhbmRzY2FwZV9taW5fd2lkdGgiOjEwMTl9" full_width="stretch_row_1200 td-stretch-content"]

Latest Posts

Ituri : Au moins 5 leaders rebelles arrêtés par la police près de Bunia

La Police Nationale Congolaise (PNC) a mis la main dimanche dernier sur cinq (5) personne identifiées comme membres influents des groupes armés Front Patriotique et Intégrationniste du Congo (FPIC) et Umoja ya wa Hema ( Unité du Hema).

Selon une source policière ayant requis lR 17;anonymat, parmi les rebelles capturés, on trouve un certain Lai, leader d’une faction du FPIC basé à Kunda, localité située à 25km de la ville de Bunia en territoire d’Irumu où ce chef rebelle a été cueilli par les éléments de la police avec deux (2) autres rebelles.

Par ailleurs, Vyambeza Moïse et son complice, policier de son état, Sumbu Ngabu, leader d’un nouveau groupe armé dénommé ” Umoja ya wa Hema ” , actif dans le territoire de Djugu, ont été également arrêtés par la police. La même source ajoute que le policier Sumbu Ngabu était chargé de fournir les armes et munitions à ce groupe armé en gestation.

A l’heure actuelle, l’auditorat militaire s’active afin de fixer les dossiers devant la cour militaire, apprend-t-on.

Jonas Mukonkole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss