spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
).push({}); luLXRvcCI6IjMwIiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMTUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3NjgsImxhbmRzY2FwZSI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sImxhbmRzY2FwZV9tYXhfd2lkdGgiOjExNDAsImxhbmRzY2FwZV9taW5fd2lkdGgiOjEwMTl9" full_width="stretch_row_1200 td-stretch-content"]

Latest Posts

RDC/CENI: Voici ce que dit le rapport final des confessions religieuses déposé à l’Assemblée nationale

Alors que tout le monde sR 17;attendait à la publication du nom de la personne choisie par les confessions religieuses pour présider la Commission Électorale Nationale Indépendante, c’est au contraire un rapport de persistance des divergences entre les confessions religieuses qui a été déposé ce vendredi 30 juillet 2021 plus tard dans la soirée à l’Assemblée Nationale.

En effet, deux positions différentes n’ont pas mis d’accord les 8 confessions religieuses. Pour la CENCO et l’ECC, le 2 candidats retenus pour passer au vote doivent être élagués de la course, pour leur supposé affinités avec les obédiences politiques.

Cependant pour les 6 autres confessions religieuses, les affinités évoquées par la CENCO et l’ECC ne sont prouvées, d’où pour eux, ces candidats doivent être maintenus pour être soumis au vote.

il sied de rappeler qu’un dernier délais de 48h qui devait expirer à minuit du vendredi avait été accordé aux confessions religieuses par le Président de l’Assemblée Nationale pour leur permettre de se mettre d’accord, chose qui n’est pas toujours effective. Il revient donc à l’Assemblée Nationale de trancher. Entre temps le temps coule et 2023 s’approche.

infoslive.cd

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss