spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
).push({}); luLXRvcCI6IjMwIiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMTUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3NjgsImxhbmRzY2FwZSI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sImxhbmRzY2FwZV9tYXhfd2lkdGgiOjExNDAsImxhbmRzY2FwZV9taW5fd2lkdGgiOjEwMTl9" full_width="stretch_row_1200 td-stretch-content"]

Latest Posts

Ituri : L’armée libére environs 150 personnes des mains des ADF à Boga

Environs 150 personnes enlevées dans les chefferies de Bahema/Boga et Banyali Tchabi, dans le territoire dR 17;Irumu par les rebelles ougandais ADF ont été libérées par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), annonce le porte-parole de l’armée en Ituri.

Selon le Lt Jules Ngongo Tshikudi, ces personnes constituées de 34 ménages ont été libérées grâce aux offensives lancées par l’armée dans la zone entre les 18 et 22 juillet derniers, faisant un démenti aux informations selon lesquelles ces personnes seraient des ADF qui se sont rendus aux FARDC.

La même source précise que ces ménages se trouvent actuellement dans les villages Malibongo, Busio et Tchabi, bénéficient d’une haute protection des forces loyalistes et vaquent librement à leurs occupations, ajoutant que les villages Mapipa et Malibongo qui, jadis, étaient considérés comme milieux d’accueil de nouvelles recrues ADF, sont dorénavant sous contrôle de l’armée.

Il y a deux mois, les chefferies de Bahema/Boga et Banyali Tchabi au sud d’Irumu, étaient l’épicentre d’attaques sanglantes des rebelles ougandais ADF où plusieurs civils ont été sauvagement abattus et d’innombrables dégâts matériels enregistrés, rappelle-t-on.

Jonas Mukonkole

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss