spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
).push({}); luLXRvcCI6IjMwIiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMTUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3NjgsImxhbmRzY2FwZSI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sImxhbmRzY2FwZV9tYXhfd2lkdGgiOjExNDAsImxhbmRzY2FwZV9taW5fd2lkdGgiOjEwMTl9" full_width="stretch_row_1200 td-stretch-content"]

Latest Posts

RDC/Loi Tshiany/le CRIC Kasaï Central réponds aux Katumbistes




Le Cercle des réformateurs intègres du Congo (CRIC) fustige les propos tenus par le conseiller de Ensemble pour la République de Lubumbashi au sujet de la proposition de loi de Noël Tshiany.

Au cours dR

17;une déclaration faite à la presse vendredi 04 juin 2021, l’interfederal de CRIC Kasaï Central s’insurge contre les propos qu’il qualifie tribalistes et dit non à la provocation des pro Katumbistes à la famille présidentielle.

“Nous disons non à des telles provocations, nous disons non à des telles déclarations. Nous voyons l’unité du pays. Nous demandons à la justice de faire son travail parceque ces déclarations sont de nature à créer le désordre,la haine et le tribalisme dans notre pays. Nous disons que le congolais partout où il se retrouve,il est dans son pays. Quelle relation faites-vous entre le projet de loi de Noël Tshiany et la population du Kasaï. Nous connaissons que le seul organe à légiférer les lois, c’est l’assemblée nationale. C’est pas le peuple kasaien. Et si l’assemblée vote une loi, nous nous sommes derrière” a déclaré Dr John Bimvulu, numéro du parti de Stéphanie Mbombo.

Rappelons que le conseiller en charge de la jeunesse de Ensemble pour la République de Haut Katanga à attribuer la proposition de loi modifiant et complétant la loi sur la nationalité, est une messe montée par les kasaiens visant à écarter certains potentiels candidats à la magistrature dont Moïse Katumbi . Il a par la même occasion menacé la communauté sur ce,je cite; ” Si la loi de Tshiany passait, que les kasaiens s’attendent à une épuration ethnique en souvenance des évènements de triste mémoire de 1992 ” fin de citation.

Rappelons que la proposition de loi de Dr Noël Tshiany, candidat malheureux des élections présidentielles de 2018,qui verrouille la course à la magistrature suprême, continue à diviser les acteurs sociopolitiques à travers le pays.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss