spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

RDC/Beni: Assassinat du Cheikh Djamali Moussa, la Communauté Musulman plaide pour la sécurisation de ses leaders.

Cheik Djamali Moussa est le deuxième Imâm de l’islam tué à l’intervalle d’un mois dans la région de Beni où les terroristes de l’Alliance des Forces Démocratiques, ADF sèment la terreur. Celui qui était également le Président de la Société Civile du Groupement de Batangi-Mbau en Territoire de Beni, a été criblé de balles par des inconnus la soirée du Mardi 18 Mai 2021 alors qu’il rendait visite à Ine famille de déplacés victime des massacres après la prière vespérale de 18heures locales, rapporte Paluku Alma Jean, vice-président de la Société Civile de la place.

Ce unième cas d’assassinat par balle d’un Imâm ne laisse pas indifférente la Communauté Musulmane. Pour Muhindo Issa, représentant de cette communauté à Mavivi, ” le gouvernement doit dénicher les auteurs de attaques ciblées contre les leaders religieux mais aussi sécuriser ceux qui restent en vie”.
Suite à cet assassinat toutes les activités restent paralisées à Mavivi depuis la soirée du Mardi. Les jeunes en colère ont placé des barricades les long de RN 4 avant que la police appuyée par les FARDC ne vienne les y enlever.
Pour l’instant le corps de l’infortuné Cheikh Djamali Moussa vient d’être créée conduit à la Mosquée Djamia de Beni Mupanda en attendant je l’enterrement qui aura lieu ce vendredi Mercredi 19 Mai 2021 au Cimetière des Musulmans de Rwangoma en ville de Beni.

Benjamin KATEMBO SIVANZIRE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss