spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
).push({}); luLXRvcCI6IjMwIiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMTUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3NjgsImxhbmRzY2FwZSI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sImxhbmRzY2FwZV9tYXhfd2lkdGgiOjExNDAsImxhbmRzY2FwZV9taW5fd2lkdGgiOjEwMTl9" full_width="stretch_row_1200 td-stretch-content"]

Latest Posts

RDC/Kasaï Central : Le chien, véritable espèce animale menacée dans la région du Kasaï durant les deux dernières décennies




Réservée à lR

17;époque aux membres de la lignée Bakuanga, la viande de chien est consommée actuellement par quasi les communautés congolaises. Le prix actuel de cet animal domestique et sa faible production pastorale dans la région du Kasaï, témoignent sa menace .

Bien avant l’année 2000,les chiens étaient beaucoup sollicité dans la province du Kasaï Oriental où la grande partie de la population en consomment.A Kananga, cette bête jouait beaucoup le rôle de compagnie et berger dans les résidences privées des particuliers,et se vendait à vil prix. Il a fallu attendre les deux dernières décennies pour voir les communautés de la région du Kasaï désirées et vantées la viande de ce mammifère carnivore; constate Pierre Ngoma, médecin vétérinaire basé à Kananga.

Comme celle des porcs,la viande de chien est dorée à la chaleur partout aux points chauds de la ville de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central. Autour des tonneaux dessus desquels sont ebalés,il s’observe un engouement total aux heures matinales et vespérales . Hormis les éléments nutritifs,les jeunes et pères de famille en désirent pour des raisons diverses, d’autres parlent des forces masculines et certains pour les réflexes du chien avec sa viande dégustante comme toute autre.

Toutes fois Pierre Ngoma,qui redoute de l’inexistence d’une ferme ou agglomération d’élevage de chien, invite les petits producteurs à l’usage des nouvelles pratiques de la race améliorée pour lutter contre la disparition de cette espèce au Kasaï.

Actuellement,le chien sur le marché Kanangais se négocie entre 25000 et 50000fc selon la dimension et le chiot plus 10000 FC.

A ceux qui apprivoisent les animaux de la famille de canidés, l’homme leur recommande d’assurer les soins réguliers envue d’éviter les maladies.

C’est un dossier réalisé en marge de la journée mondiale des espèces menacées célébrée le 11 Mai dernier.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss