spot_imgspot_imgspot_imgspot_img
).push({}); luLXRvcCI6IjMwIiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMTUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3NjgsImxhbmRzY2FwZSI6eyJtYXJnaW4tdG9wIjoiMjUiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sImxhbmRzY2FwZV9tYXhfd2lkdGgiOjExNDAsImxhbmRzY2FwZV9taW5fd2lkdGgiOjEwMTl9" full_width="stretch_row_1200 td-stretch-content"]

Latest Posts

Kinshasa/Urgent : Échauffourées entre musulmans au stade des Martyrs de Kinshasa, 1 Policier tué, plus de 46 blessés dont 15 cas graves.




Deux camps dR

17;adeptes musulmans se sont affrontés, ce jeudi13 mai à Kinshasa, dans l’enceinte du Stade des Martyrs, alors qu’il devaient se réunir pour la prière de la fin du Ramadan.

Vénus pour imposer l’ordre, les éléments de la police ont été pris au dépourvu par les adeptes musulmans.
Pneus au coup, un policier a rendu l’âme sous les coups des bâtons et pierres de ces fidèles musulmans qui criaient”Allah ubara”.

Selon le Général  Sylvano KASONGO,  46 policiers ont été baissés, dont 15 grièvement, ont été conduits à l’hôpital HJ à Limete, une Jeep 4×4 de la police brûlée, d’autres ont été simplement caillassées.Le bilan est lourd au terme de cette manifestation religieuse.
La raison principale à la base de ces affrontements est la division qui demeure entre les deux camps de l’eglise musulman en RDC. Un groupe qui n’a pas supporté la présence d’un autre s’est attaqué contre les autres.

Précisons que c’est bilan reste encore provisoire. Le commissaire provincial de la PNC est arrivé lui même sur le lieu de drame.

Benoît MUDIAYI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss