spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

RDC/ Mois de la femme, Me. Belinda LUNTADILA NZUZI plaide pour le respect du genre dans les postes de prise des décisions

Au cours d’un entretien avec la presse, Me. Belinda s’est focalisée essentiellement sur la situation de la femme en RDC, elle a plaidé non seulement auprès des autorités du pays mais aussi et surtout auprès des chefs des regroupements et partis politiques pour qu’elles soient pris  compte sur la question de l’amélioration de la participation de la femme aux instances de prise de décisions.

Elle a aussi appelée la femme congolaise à la prise de conscience en vue d’exprimer valablement ses ambitions pour occuper, à l’instar des hommes, des postes de responsabilité.Pour Me Belinda Luntadila, l’amélioration de la participation de la femme aux différents postes de prise des décisions est fonction de la volonté d’action des uns et des autres.

“Aujourd’hui, il y a le Chef de l’Etat qui a dit Etat de droit et la place de la femme et de la jeunesse dans les postes de prise de décisions. Il s’agit maintenant de la volonté. Même le nouveau premier ministre qui est arrivé dit la même chose. Je crois qu’on a même suivi qu’il devrait élargir au sein du gouvernement tant aux regroupements politiques qu’il avait reçus et même la société civile, parce que les compétences féminines se trouvent aussi dans les secteurs non politiques”, a laissé entendre Maitre Belinda.Pour arriver à des résultats escomptés, le Rapporteur de la CNDH lance un message de plaidoyer aux chefs des regroupements et partis politiques. ”

Chers chefs des regroupements et partis politiques, vous avez des femmes compétentes au sein de vos structures, essayez de les proposer aux postes de prise des décisions, pas seulement celles qui sont appelées vos sœurs, vos cousines, vos tantes, vos épouses, ainsi de suite.Si elles ont la compétence nécessaire, vous pouvez les proposer mais si elles n’ont pas la compétence, laissez la place aux autres qui sont avec vous tout le jour, chaque jour, qui donnent leur vie, qui sacrifient leur temps, qui laissent la maison au lieu de rester avec leurs enfants et qui viennent travailler avec vous, donnez-leur aussi les opportunités de servir la communauté dans son ensemble”, a plaidé ce haut cadre de la Commission Nationale des droits de l’Homme.Maître Belinda Luntadila, comme modèle des troupes, a par ailleurs conscientisée la femme pour qu’elle fasse prévaloir de plus en plus ses compétences dans ce processus compétitif avec les hommes.

“Il faut exprimer ses ambitions.Comme j’aime bien le répéter, l’ambition s’exprime et elle ne se devine pas. Personne ne va deviner l’ambition que vous avez et personne ne va deviner les compétences que vous avez.

Dans la société civile, nous avons l’occasion d’avoir plusieurs rencontres, plusieurs ateliers, plusieurs conférences, ça veut dire qu’il y a tout le temps de débats.C’est en ce moment qu’on se fait découvrir. Les actions que nous menons, c’est ce qui nous fait découvrir”, a-t-elle martelé.

TN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss