spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

RDC-Presse/ L’UNPC: 50 ans d’existence déjà

L’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) a totalisé Mardi 23 Mars 2021, cinquante ans depuis sa création le 23 mars 1971. Dans son discours à l’occasion de cette date anniversaire, Gaby Kuba, a souligné qu’il s’agit d’un jour historique et spécial. “Nous célébrons le jubilé d’or. 50 ans, c’est l’âge de la pleine maturité. Je proclame officiellement dès cet instant, le cinquantenaire de l’UNPC. Nous vous communiquerons bientôt un calendrier d’une série d’activités qui seront organisées tout au long de l’année jubilaire”, a-t-il laissé entendre.

Le Président intérimaire de l’UNPC a par ailleurs rendu un vibrant hommage non seulement aux pères fondateurs de l’UNPC mais aussi aux anciens dirigeants de cette corporation des journalistes pour leurs loyaux services rendus.

“Permettez-moi de rendre un vibrant hommage au génie congolais qui a eu l’idée de créer un cadre fédérateur pour tous les chevaliers de la plume de notre pays. J’exprime toute ma gratitude à tous les pères fondateurs de notre corporation. Une mention spéciale au tout premier président de l’UNPC, Raphaël Mpanu-Mpanu que j’appelle respectueusement Patriarche. Je suis reconnaissant à tous les hommes et à la seule femme qui ont dirigé l’UNPC avant notre élection. Il convient de noter que Chantal Kanyimbo a été l’unique femme présidente de l’UNPC entre 2007-2011. Je salue également les héros vivants, trois anciens présidents de notre corporation”, a-t-il lancé.

Quant à cette célébration, Gaby Kuba a précisé que l’UNPC la place sous le signe de « remise en question de la profession ». “Une
autoévaluation et un examen de conscience. Un questionnement s’impose : D’où venons-nous ? Où sommes-nous ? Et où allons-nous ? Pour répondre à ces interrogations, il faut absolument écarter le caractère festif et faire de profondes réflexions. Certes, d’aucuns diront que plusieurs cogitations ont été menées dans le passé. Ils ont raison. Cependant, le temps est donc venu de passer à l’action pour que la presse congolaise retrouve ses lettres de noblesse. Oui, nous pouvons si nous voulons”, a insisté Gaby Kuba.

Après avoir dressé un tableau sombre de la situation de la presse en RDC, le Président en exercice de l’UNPC a invité les journalistes à la prise de conscience.

“J’invite le bon journaliste à l’héroïsme : il doit sortir du marigot pour sauver notre beau métier. Il est difficilement identifiable bien sûr. Mais, il existe. Il est absent tout en étant présent et il est présent tout en étant absent. Nonobstant les pesanteurs, ce rarissime oiseau doit sortir de l’ombre pour rayonner. La loi de l’économiste italien Pareto nous renseigne que le changement qualitatif d’une société vers le progrès est toujours l’œuvre d’une minorité ambitieuse, soudée autour d’un idéal commun et fortement outillée. C’est un noyau qui dicte le tempo et balise la voie du salut pour un peuple. Nous avons encore la possibilité de sortir de l’engrenage”, a-t-il renchéri.

Signalons que dans les jours qui suivent, l’UNPC va annoncer le calendrier des activités commémoratives de ses 50 ans d’existence sur l’ensemble du territoire national.

Infoslive.cd

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss