Meurtre de l’Ambassadeur Italien à l’Est de la RDC: Le CPRC plaide pour l’accompagnement de la communauté internationale dans le processus d’éradication de l’insécurité

Sans pour autant ignorer les efforts de l’actuel chef de l’État dans la lutte contre l’insécurité dans cette partie du pays qui ne cesse d’attirer des convoitises des groupes armés à cause des minerais qu’elle regorge, le Courant des Penseurs pour la Renaissance du Congo, CPRC, estime qu’à cette occasion malheureuse du meurtre du diplomate italien, que l’insécurité dans l’Est de la RDC a atteint un sommet culminant.

“L’insécurité à l’Est de la RDC a atteint un sommet culminant au point où elle touche non seulement la communauté nationale mais aussi internationale.Voilà pourquoi, nous ajoutons notre voix à celles qui plaident pour la paix à l’Est, en demandant à la communauté internationale de nous accompagner efficacement dans cette lutte contre l’insécurité et l’éradication de tous les groupes armés qui sèment la terreur et font couler des rivières de sang dans cette partie du pays depuis des décennies”.

Peut-on découvrir dans cette déclaration du président du CPRC, Junior BOLA, envoyée à la rédaction de infoslive.cd.

Le CPRC note cependant quelques signaux traduisant la volonté de Félix Tshisekedi de pacifier cette partie du pays en proie aux groupes armés, c’est principalement la mise en place de l’école des guerres mais aussi l’identification de tous les militaires affectés à l’Est y vivant depuis trop longtemps afin d’une permutation.

Infoslive.cd

 262 vues,  4 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :