Carole Agitho diabolisée à tord, alerte le congolais Aleck Lofo.

Contrairement à ce qui se raconte, Aleck Lofo éclaire l’opinion sur la gestion de Carole Agitho à la Sonas.

A en croire ce congolais, observateur averti,
Pendant son règne l’ancienne Directrice générale de la SONAS a subi 23 audits des divers cabinets ” Français, marocains américains et congolais”.
Elle est sortie innocente, à l’issue de tous ces audits rapporte Aleck Lofo à notre média.

Plus de 50 ans d’existence de la SONAS, la même source renseigne, que cette société a connu plusieurs directeurs et une explosion du personnel. Et comme la RDC n’a pas encore développé la culture du paiement de l’assurance, il se fait que les primes d’assurance sont insuffisantes pour payer le personnel .

Ce temps là, Carole Agitho a tenté a plusieurs reprises de faire de bouclage afin de forcer les assujettis à payer l’assurance, mais à toutes les fois les autorités de ce temps là l’ont interdit de faire ça a lâché Aleck Lofo. Et d’ajouter qu’au delà de cette situation, elle a connu plusieurs blocages.

Il rapporte qu’en cette période où le chef de l’État Félix Tshisekedi prône l’État de droit, un Audit venait également d’être fait et aucun élément n’incrimine l’ancienne patronne de la SONAS.

Avant la SONAS, Carole Agitho a passé 10 ans à la tête de l’ANEP une entreprise du portefeuille de l’État et y a fait ses exploits renchérit ce citoyen congolais.

Au regard de ce qui précède, Aleck Lofo voit en la sénatrice Carole Agitho candidate au poste de Questeur du bureau définitif de la chambre haute du parlement les capacités et compétences pour occuper ce poste.

Il invite cependant le sénateur à ne pas céder au discours des ennemis des congolais et rassure la population kinoise que Carole Agitho mérite ce poste.

Infoslive.cd

 401 vues,  2 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :