spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

Syndicats de l’EPST:  Pour palier au problème des insuffisances de formation constatées dans le secteur, la FENECO/UNTC lance Une académie Syndicale en Ligne en RDC.

Dans le cadre de renforcement des capacités des syndicats œuvrant dans les sous-secteurs Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Enseignement supérieur et universitaire de la République démocratique du Congo, la FENECO-UNTC a lancé depuis le 15 février 2021 une formation à distance de syndicats à partir de la plateforme Académie Syndicale en Ligne.

L’idée est née suite à un constat quasi amer remarqué dans les milieux des syndicats de la République Démocratique du Congo. Beaucoup des syndicalistes souffrent de manque de formation initiale et même continue sur le syndicalisme. Ces insuffisances n’aident pas les syndicats à jouer pleinement leur rôle. Que ça soit dans les discussions quotidiennes internes, tout comme lors des négociations avec les partenaires. Elles ne favorisent pas non plus l’éclosion des syndicats pour devenir des organisations indépendantes, mures et capables de faire face aux pressions du partenaire gouvernement. Par ailleurs, il est difficile pour le syndicat de se dégager du corporatisme étatique, à la base de sa faible capacité de réaction.

Dans ce contexte, comment les syndicats peuvent-ils développer leur influence politique tout en protégeant en même temps leur autonomie ? Cette position de faiblesse reste l’une des causes d’échecs de plusieurs négociations entre le banc syndical et le banc gouvernemental.

Pourquoi former les syndicalistes ?

Les insuffisances, les échecs, les incohérences langagières ont tous pour cause : manque de formation initiale et même continue. Il y a en RD Congo des personnes qui se disent syndicalistes, sans avoir suivi une seule formation sur les fondamentaux du syndicalisme. Certains viennent aussi par opportunisme dans l’objectif de bénéficier des avantages y afférentes et renflouer les poches au détriment des syndiqués.
Le syndicat en RD Congo est devenu une sorte de business et caisse à résonnance des autorités, s’étonnait un officiel qui a requis l’anonymat. Pour combler ces vides et améliorer la qualité des uns et des autres, la FENECO-UNTC, a décidé de remettre les pendules à l’heure en organisant une académie syndicale en ligne. Cette formation a comme finalité de donner les fondamentaux du syndicalisme pour les uns. Elle s’adresse essentiellement à ceux ou celles qui n’ont jamais reçu une formation syndicale, améliorer leur niveau par une formation continue.
Nous voulons aussi mettre en contribution notre petite expérience et expertise en la matière grâce aux formations et stages reçus au niveau national qu’international, au lieu toujours d’attendre que les experts nous viennent d’autres cieux.
Un cadre d’excellence pour défendre les droits des travailleurs
Cette formation se veut d’abord comme un cadre par excellence de ressourcement et aussi de renforcement des capacités pour aider les syndicats à jouer pleinement leur rôle, celui de défendre le droit des travailleurs spécialement le droit des enseignant-e-s des écoles publiques et privées de la République démocratique du Congo.
En dehors de ces objectifs assignés, l’Académie syndicale en Ligne, made in RD Congo, voudrait devenir un cadre de discussion approfondie et constructive afin d’améliorer l’image négative que revêt la majorité des syndicats locaux. Les initiateurs veulent faire de ce cadre un espace de dialogue avec les syndicats des autres pays.
Au-delà des matières susmentionnées, un autre élément pourrait être greffé à la charpente syndicale, celui de donner à l’enseignant congolais des informations essentielles sur le secteur de l’éducation. De fois, l’enseignant congolais reste muet quand on lui pose la question sur la politique éducative. L’essentiel pour lui se résume d’aller enseigner les apprenants et attendre à la fin de chaque mois un salaire venant de l’Etat pour les écoles publiques ou des contribuables pour les écoles privées.
Après ces séances de capacitations, nous comptons dans l’avenir vulgariser plusieurs instruments juridiques dont l’enseignant ignore. Il s’agit entre autre des questions du recrutement et la carrière, la retraite, l’évaluation de la politique éducative, la stratégie sectorielle de l’éducation, les questions liées à l’enseignement à distance. Bref, donner la vraie information à l’enseignant pour le faire participer activement dans la mise œuvre de la politique éducative du pays.
Des bailleurs invités à intervenir
Profitant de cette occasion, l’Académie lance un appel aux personnes de bonne volonté voulant nous soutenir techniquement dans cette nouvelle expérience. Cette formation ira à bon port si nous avons une connexion fluide qui aiderait à atteindre ou à couvrir le pays tout entier. La RD Congo, avec sa superficie très vaste, est un pays à dimension continentale. Une bonne qualité de connexion nous aiderait à arroser tout le territoire national.
Pour terminer, dans cette première expérience, nous avons senti un grand engouement dans le chef des uns et des autres qui désirent être formés. Ces derniers ont soif d’avoir des informations concernant leur secteur. Les syndicalistes et enseignants enregistrés de tout bord représentent les 11 provinces sur les 26 que comptent le pays, soit 42,3%. Ces statistiques promoteurs nous poussent à croire que nous pouvons augmenter Ce pourcentage si nous avons des outils performants pour atteindre toute les provinces de la République Démocratique du Congo.

Jacques Tati Mwakupemba.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss