RDC: Fernandez Murhola alerte l’opinion publique sur les mouvements Migratoires dans la partie Nord de la RDC

Le Commissaire National des Droits de l’Homme au sein de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH), Fernandez Murhola alerte l’opinion publique sur les mouvements migratoires très intenses dans la partie Nord de la République Démocratique du Congo. Ce défenseur des droits de l’homme l’a fait savoir le weekend dernier.

“Il me semble que nous devons continuer à suivre de très près l’ensemble des Mouvements Migratoires en cours tout le long de nos Frontières Terrestres et Liquides.
Actuellement le Pays est entrain de recevoir des milliers des Réfugiés Centrafricains dans les provinces du Nord et du Sud Ubangi en plus des éleveurs nomades Mbororo se trouvant déjà dans les provinces du Bas Uelé et du Haut Uelé”, a laissé entendre Fernandez Murhola.

A lui de poursuivre : “Nous devons absolument suivre de très près toutes ces situations humanitaires qui engendrent généralement des problèmes sécuritaires à la base de l’instabilité permanente de la République Démocratique du Congo du Congo.
C’est pourquoi j’invite instamment le Gouvernement de la République ainsi que les Gouvernements provinciaux concernés, à mettre rapidement en place un Plan solide de contingence ainsi que les mécanismes appropriés de résilience en vue de prévenir que les troubles en République Centrafricaine ne soient exportés en RDC”.

Le Stratège National en Défense et en Résilience, Fernandez MURHOLA rappelle par ailleurs au Gouvernement de continuer à tirer les leçons de l’exportation des Conflits Ougandais, Rwandais et Burundais en RDC qui est parvenue à paralyser 20 ans déjà les provinces orientales de l’ITURI, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu.

BM.

 270 vues,  2 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :