EPST/Spéculation faisant état de l’arrestation du SG du SYECO Cécile TSHIYOMBO, c’est l’œuvre des ennemis de la vérité et de la justice.

Depuis l’arrestation de certaines personnalités du ministère de l’EPST pour leur implication dans les détournements, les stratégies se multiplient dans les laboratoires des ennemis de la vérité et de la justice, pour nuire la personne du Secrétaire Général du Syndicat des Enseignants du Congo, SYECO, Madame Cécile TSHIYOMBO.

C’est le cas d’une fausse information diffusée dans certaines chaines de télévisions bien identifiées et relayée dans les réseaux sociaux, faisant état de l’arrestation de cette dame qui a milité à la tête de son Syndicat le SYECO, pour le démantèlement par l’IGF du réseau des détourneurs de salaires des enseignants à l’EPST.

Réagissant à partir de son bureau de travail, Cécile TSHIYOMBO se dit
très sereine. «Nous sommes très sereine parcequ’il ya eu une dénonciation qui a été faite, c’est une grande et grave dénonciation, parceque ce n’est pas n’importe qui qui peut le faire. Le SYECO est allé dans un aquarium ou il y’avait plusieurs poissons, mais lorsque le pêcheur est arrivé, il a pêché cinq poissons». Ce n’est ni le SYECO ni encore moins son secrétaire Général qui a fait que ceux qui sont arrêtés soient arrêtés précise Cécile TSHIYOMBO, qui poursuit que son syndicat avait en son temps discuté avec le ministre de l’EPST, pour dénoncer les détournements dans le secteur mais sans suite, jusqu’à ce qu’ils aient rencontré le Chef de l’Etat auprès de qui, ils ont dévoilé tout les secrets. Que telle ou telle autre personne soit arrêtée à ce jour, ce n’est pas un problème du SYECO, mais plutôt de l’IGF qui a cité dans son rapport transmis à la justice, cinq hautes personnalités impliquées dans les mafias à l’EPST.

Du remplacement du directeur du SECOPE

Nous l’avons appris dans les réseaux sociaux comme tout le monde signale le SG du SYECO qui fustige les mensonges et les fausses allégations selon lesquelles, son syndicat aurait proposé le remplaçant du directeur du SEPCOPE qui se trouve aux arrêts. Pour le SYECO, il y a trois personnes qui ne peuvent pas assumer l’intérim
notammentledirecteurlui-même,ledirecteuràl’informatiqueetceluiqui est à la mécanisation paracerque ses sont ces trois personnalités qui entretiennent la fraude au SECOPE.

«Que ceux qui spéculent continuent à spéculer c’est leur travail, car selon eux, ceux qui disent la vérité sont taxés de tous les mots» lance Cécile TSHIYOMBO qui dénonce une vaste campagne de diabolisation contre sa personne, même certains membres de son syndicat ont été recruté pour nuire à sa personne. Selon le SG du SYECO, la justice doit aller très loin dans sa démarche, car dans ces détournements, le directeur de la paie, l’ordonnateur délégué du gouvernement au ministère du budget et le ministère de finance savent  comment l’argent est récupéré dans les banques. le SYECO recommande en outre la reforme du SECOPE et la poursuite des enquêtes judiciaires, et pour ce faire, le Syndicat des Enseignants du Congo recommande au Chef de l’Etat de s’impliquer totalement.

Infoslive.cd

 253 vues,  6 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :