Kinshasa: Ouf de soulagement pour la population, 4 sauts-de-moutons enfin mis en circulation

Programmés dans le cadre des travaux dits de “100 jours du Chef de l’Etat”, 4 sauts-de- moutons ont été inaugurés ce jeudi 31 décembre par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

La cérémonie symbolique d’inauguration s’est déroulée devant l’ouvrage érigé au carrefour Mandela dans la commune de Gombe.

Dans son mot de remerciement , le Gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila a fait part au Chef de l’Etat du soulagement de la population de la capitale contrainte à des longues files d’embouteillages du fait des travaux de ces infrastructures de franchissement.
Il reste convaincu que leur mise en circulation va décongestionner dans une certaine mesure la circulation dans les principales artères de la ville de Kinshasa.

Prenant la parole à cette circonstance, le Vice premier ministre et ministre des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction Willy NGOPOS a admiré la qualité des travaux exécutés par l’Office des Voiries et Drainage ( OVD) ainsi que l’Office des routes ( OR).
Il a indiqué que les travaux des autres sites non inaugurés vont se poursuivre et s’achever.

Après avoir coupé le ruban symbolique sous les feux des caméras, le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a traversé avec son escorte les sauts-de- moutons Place Mandela, Debonhomme et Socimat.

Au total 4 ouvrages sont ouverts à la circulation ce 31 décembre.
Il s’agit des ouvrages de Mandela, Socimat, Kinsuka pompage réalisés par l’OVD et celui de Debonhomme construit par l’Office des Routes.
Ceux de l’avenue de Libération au carrefour de la RTNC, du Marché de Liberté et de la route Mokali attendent la fin effective des travaux.Leur inauguration est projetée à la fin du premier trimestre 2021.

Lancés en mars 2019, les travaux de construction de ces ouvrages ont été ralentis entre autre par les effets de la pandemie de COVID-19 sur l’économie nationale.
Des procès avaient aussi été organisés sur la gestion des fonds.
Des responsables avaient été condamnés et d’autres acquittés par la justice.

Infolive/ Presse présidentielle

 217 vues,  2 vues ce jour

Partager cet article

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :