spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Latest Posts

Kasaï Central : Montée des malades mentaux sur les rues de Kananga, le CICPVH plaide pour leurs prises en charge hollistiques

La journée internationale de l’handicap a été célébrée avec retard à Kananga par plusieurs structures sectorielles.

Au cours de cette cérémonie qui a réunie une centaine de PVH venant des différentes associations et regroupements au centre neopsychiatrique de Jukayi dans la commune de Katoka à Kananga, le coordonnateur du centre intercommunautaire congolais des personnes vivant avec handicap (CICPVH) a révélé que la province du Kasaï Central a connu un nombre croissant des malades mentaux les douze derniers mois et leurs attitudes sont dangereuses à la quiétude publique.


Selon David Lumbala,ces foux qui ne sont pas pris en charge ou encadrés, troublent et saccagent les paisibles citoyens à différents endroits à leur passage d’où son appel aux autorités provinciales et personnes de bonne foi de s’impliquer pour la prise en charge hollistique de cette catégorie de personnes afin d’éviter le pire.
” Nous profitons de cette opportunité pour vous signaler que le nombre croissant des personnes vivant avec handicap mental nous inquiète. Certains se disputent le passage avec les véhicules,motos, vélos et les autres se livrent à des actes de violences et exposent même leurs organes génitaux. Ils ravissent les biens d’autrui pour satisfaire à leurs fin. Qu’il plaise au gouvernement provincial de prendre des dispositions nécessaires pour leur transfèrement au centre national néo psychiatrique de Katuambi pour les uns et aux centres de santé spécialisés pour les autres ” a-t-il souligné.

Lumbala David s’est félicité des avancées significatives en terme de l’indépendance de ses pairs et les besoins exprimés pour la scolarisation et l’apprentissage des métiers générateurs de revenus. Cependant,il déplore le non accompagnement de l’État dans cette expérimentation.
“En rapport avec le thème de ce jour qui nous a permis d’évaluer nos efforts conjugués depuis un temps jusqu’aujourd’hui sans l’aide extérieure. Nous avons conclu que le blocage que connaît notre couche tombe sur nos gouvernants qui ne veulent nous ouvrir la voie à l’épanouissement. Nous y allons par une illustration, dans le budget provincial ;il ya une rubrique en faveur des personnes vulnérables mais la situation de ces derniers ne cesse de s’aggraver. Fort malheureusement, depuis 2011 jusqu’à ce jour, nous utilisons notre mandat public pour avoir un cadre idéal de travail ainsi que le financement et celà sans succès . Est-ce que l’exécutif provincial nous reconnaît-il comme couche sociale faisant partie de ses responsabilités ? Est-ce que reconnaît-il que les PVH sont capables de rendre des loyaux services à la nation ?” s’est-il interrogé.

Cette année, le thème retenu de la commémoration de la journée internationale de l’handicap est ” Construire en mieux, pour un monde covid19 inclusif, durable et accessible à tous”, célébrée le 3 décembre de chaque année.

Jean Claude Ngalamulume Bakamubia depuis Kananga

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest Posts

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour être mis à jour avec toutes les dernières nouvelles, offres et annonces spéciales.

spot_imgspot_img

Don't Miss